4 arnaques téléphoniques à déjouer

4 arnaques téléphoniques à déjouer

4 arnaques téléphoniques à déjouer
La nouvelle fraude en vogue cible les téléphones fixes et mobiles. Comment éviter de se faire délester de plusieurs euros à chaque appel?
La nouvelle fraude en vogue cible les téléphones fixes et mobiles. Comment éviter de se faire délester de plusieurs euros à chaque appel?

C’est un problème qui prend de l’ampleur. Les escroqueries téléphoniques signalées au numéro d’alerte des opérateurs mobiles, le 33 700, ont augmenté de 70% en 2015. Le principe est toujours le même. Les fraudeurs incitent la victime à contacter un numéro surtaxé. Il en coûte à celle-ci de 1 à 3€ la minute, et il lui est quasiment impossible de se faire rembourser par son opérateur. Voici les quatre arnaques les plus courantes. 

1) Votre téléphone sonne une seule fois, et vous n’avez pas le temps de décrocher. Il affiche un appel en absence. Vous êtes tenté de rappeler.

Attention, vous allez probablement rappeler une ligne surtaxée. Pour en avoir le cœur net, contrôlez le numéro. Les lignes surtaxées démarrent par 08. Cela peut aussi être des numéros à quatre chiffres débutant par 3. Cependant, beaucoup d’entreprises ont un numéro surtaxé parfaitement honnête. Si le message mentionne une société dont vous êtes client, il peut s’agir d’un véritable appel. Pour en être sûr, connectez-vous au site internet de l’entreprise, puis cliquez sur la rubrique “Contacts” et vérifiez son numéro. 

2) En décrochant, vous entendez un message préenregistré: “Vous avez un problème de facturation, appelez en urgence…”

Les fraudeurs sont astucieux: ils appellent parfois avec un numéro classique débutant par 01, 02, 03, 04 ou 05, voire 06. Mais soyez attentif: le message comporte un second numéro, celui que les fraudeurs vous demandent de composer. Celui-là est évidemment surtaxé. 

3) En décrochant, vous entendez: “Allô, allô? Ah, mince, je ne t’entends pas!” et la communication est coupée. 

Il s’agit d’un enregistrement sonore. La voix vous rappellera peut-être vaguement un proche. C’est une illusion. Si vous pressez le bouton “rappeler”, vous tomberez sur un numéro surtaxé. Les escrocs sont créatifs et inventent régulièrement de nouveaux pièges. Soyez vigilants et, au moindre doute, contrôlez le numéro. Rappelez uniquement si ce numéro correspond bien à celui d’un proche. 

4) Vous recevez un SMS sur votre mobile indiquant: “Vous avez un colis en attente, envoyez un SMS pour fixer l’heure de livraison.”

Les SMS eux aussi peuvent être surtaxés. Comment les reconnaître? Ils sont composés de cinq chiffres seulement. Méfiez-vous particulièrement des messages alléchants comme “Vous avez gagné…” ou alarmistes comme: “Vos identifiants ont été volés.” 

À lire aussi: 

Appels en absence: attention aux arnaques!
Vrai/faux démarchage téléphonique: êtes-vous au point sur Bloctel?

Comment bloquer un expéditeur de mail? 

Source: Notretemps.com

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus