Beauté

Adopter un eyeliner invisible, c’est possible grâce à ce Tik Tok

Publicité

Si l’eye-liner noir n’est pas l’affaire de toutes côté maquillage, opter pour un trait de liner transparent devrait simplifier nos habitudes make-up. C’est en tout cas ce que propose l’influenceuse May Akhtar alias @maytahmi, dans le tutoriel qu’elle publiait en mai dernier sur le réseau social Tik Tok. En effet, dans le post «  make-up hack  » que dévoilait la principale intéressée le mois dernier, c’est troquant son traditionnel liner noir contre un tracé de couleur chair que s’illustrait la jeune maquilleuse. Une astuce pour le moins atypique, mais qui a su convaincre bon nombre de beautystas, en attestent les vidéos  qui ne cessent de pleuvoir sur la plateforme chinoise depuis sa création. Lesquelles comptent à leur actif plusieurs millions de vues chacune. De quoi susciter la curiosité des grandes mania du make-up comme Huda Beauty, qui n’a pas manqué de la repartager sur son compte personnel le 17 mai dernier. Quel est le secret de cette technique maquillage et surtout comment l’adopter ? On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur cette tendance beauté inédite. 

L’eye-liner invisible, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, cette nouvelle technique de maquillage consiste à réaliser un liner en apparence transparent. Pour cela, rien de magique, le secret réside dans l’exécution d’un tracé bien précis, formulé à base d’anticernes. Le résultat ne sera donc pas totalement transparent, mais bien de couleur chair, pour un fini ultra naturel. L’objectif ? Twister notre eye-liner habituel, ou bien illuminer notre regard en créant un effet de contraste autour de notre paupière. Une aubaine donc pour les regards fatigués en recherche d’un coup de boost !

Comment adopter la tendance de l’eye-liner invisible ?

Exit la contrainte de l‘eye-liner noir qui siège dans nos trousses de maquillage depuis bien trop longtemps, l’option de l’eye-liner transparent ne requiert que deux outils pour sa réalisation. D’une part, d’un anticernes liquide, puis d’un pinceau plat fin, ou biseauté. L’idée ? Tracer un premier trait qui fera office de base pour la suite du maquillage, en prélevant un peu de correcteur à l’aide de son outil avant de commencer son tracé. Pour ce faire, il nécessite selon les conseils du tutoriel de partir de l’extrémité de son œil, et du ras de ses cils inférieurs, pour prolonger sa ligne d’anticernes de quelques centimètres vers la tempe. Un peu comme un eye-liner standard au moment de créer sa virgule finalement. Ensuite, il suffit de rejoindre la pointe du liner jusqu’à l’intérieur de l’œil en laissant suffisamment d’espace entre les deux tracés, de sorte à pouvoir distinguer un peu de peau. Seule étape à ne pas manquer : celle de l’estompage. En effet, à la fin du maquillage, il nécessite de bien étirer la matière vers l’extérieur de son œil en partant de la ligne du bas préalablement tracé à l‘anticernes. De cette manière, l’eye-liner ne sera que plus visible, et surtout apparaîtra sans l’ombre d’une rougeur apparente autour de votre regard. Pour les plus aventureuses, il est aussi possible d’effectuer un graphic liner à partir d’une touche d‘anticernes. À vos pinceaux ! 

Source: Journaldesfemmes.fr
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page