Après l’attentat contre Charlie Hebdo : l’important, c’est la solidarité

Après l'attentat contre Charlie Hebdo : l'important, c'est la solidarité

Quels traitements pour guérir un aphte ? Réponse en vidéo

Simulateur prime d’activité : à quel montant avez-vous droit ?

Photo Reuters/Enrique Castro Mendivil.

Carole Damiani est psychologue et spécialiste de l’aide aux victimes. Elle a accepté de réagir face à l’énorme émotion suscitée par l’attentat contre Charlie Hebdo en cette journée de deuil national. 

Peut-on parler de traumatisme national ?

Non, je n’irai pas jusque-là. Le terme de choc ou de deuil national me paraît plus juste. Le choc nous concerne tous. Les libertés sont des valeurs fondamentales en France. Ces hommes qui ont attaqué Charlie Hebdo nous ont atteints dans les valeurs que nous portons depuis la Révolution française.

Comment ne pas se laisser gagner par la peur ?

En restant vigilant et en suivant les consignes de sécurité. Mais il ne faut pas perdre de vue que le risque fait partie de la vie, même si c’est difficile à admettre. Certains événements nous rappellent brutalement que nous allons tous mourir un jour. Heureusement, la vie reprend rapidement le dessus.

Comment et où trouver du soutien ?

Dans ce contexte, c’est la solidarité qui peut nous aider. Dans les rassemblements, chacun est mobilisé et attentif. Adhérer à ce type de mouvement de groupe peut nous aider à dépasser nos peurs individuelles.

var slotName = “contenu_texte_intercale”,
slotPos = “contenu_texte_intercale8”,
slotSize = [[‘fluid’], [300, 250]],
refreshSlot = 0
;
utils.defineAndRefreshSlot(slotName, slotSize, slotPos, null, refreshSlot);

UNI.prebidContent.push(‘contenu_texte_intercale8’);

Les manifestations de solidarité qui ont eu lieu depuis l’attentat ont été très fortes. C’est essentiel. C’est quand nos valeurs sont attaquées qu’il faut resserrer les liens.

Comment en parler aux enfants ?

Il faut les inciter à parler de leurs craintes, leur demander comment ils interprètent les événements. Les sorties scolaires sont annulées. On peut demander aux enfants ce qu’ils en pensent, leur expliquer que la mesure est prise pour les protéger et que leur sécurité est à ce prix. En réalité, ce qui rassure le plus les enfants : c’est la tranquillité de leurs parents. Quant aux images inquiétantes que montrent la télévision et internet, il vaut mieux les expliquer aux enfants plutôt que leur interdire de les regarder.

Avez-vous reçu aujourd’hui de nombreux appels de victimes ?

var slotName = “contenu_texte_intercale”,
slotPos = “contenu_texte_intercale12”,
slotSize = [[‘fluid’], [300, 250]],
refreshSlot = 0
;
utils.defineAndRefreshSlot(slotName, slotSize, slotPos, null, refreshSlot);

UNI.prebidContent.push(‘contenu_texte_intercale12’);

Oui, il y a eu pas mal d’appels de témoins plus ou moins proches de l’attentat. Mais ces appels ne provenaient pas seulement de victimes. Beaucoup de personnes ont appelé aussi pour exprimer leur solidarité ou proposer leur aide bénévolement. Et cela nous touche beaucoup.

Vous êtes victime ou témoin d’un drame, où trouver de l’aide ?

Auprès d’une association d’aide aux victimes conventionnée par le ministère de la Justice. Pour trouver ces informations, le 08VICTIMES (08 842 846 37 – non surtaxé) ou encore le site de l’INAVEM.

Le 08VICTIMES est la plateforme téléphonique pour les personnes victimes, les familles, les proches, qui ont besoin de parler de ce qu’ils ressentent, ont besoin d’informations sur ce qui va suivre, ont besoin d’être écoutées et entendues, et d’avoir une aide également en proximité, d’où l’accès facilité à une association locale et agréée d’aide aux victimes.

var slotName = “contenu_texte_intercale”,
slotPos = “contenu_texte_intercale16”,
slotSize = [[‘fluid’], [300, 250]],
refreshSlot = 0
;
utils.defineAndRefreshSlot(slotName, slotSize, slotPos, null, refreshSlot);

UNI.prebidContent.push(‘contenu_texte_intercale16’);

Autres articles
1 De 45 046
Source: SanteMagazine.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus