Famille Santé

Avoir un grand frère retarderait l’acquisition du langage

Publicité

Une étude publiée dans la revue Psychological Science vient de confirmer que les enfants ayant un aîné mettaient plus de temps à développer leurs compétences linguistiques…. Mais uniquement lorsque c’est un grand frère.

Avoir un grand frère retarderait l'acquisition du langage

On pourrait penser qu’avoir un aîné stimule l’

acquisition du langage des plus petits, mais plusieurs études ont déjà démontré le contraire. Les cadets seraient à la traîne en raison notamment d’une moindre disponibilité des parents. Une nouvelle étude, publiée dans la revue

Psychological Science vient de confirmer ces faits en précisant que cela concernait surtout les enfants ayant un grand frère.

Publicité

Les cadets ont en moyenne 2 mois de retard sur le développement linguistique

En effet, une équipe de recherche du CNRS, de l’AP-HP, de l’EHESS, de l’ENS et de l’Inserm a suivi plus de 1 000 enfants de la naissance à l’âge de 5 ans. Leurs capacités linguistiques ont été évaluées aux âges de 2, 3 et 5, 5 ans. Les tests portaient sur différents aspects du langage comme le vocabulaire, la syntaxe ou encore le raisonnement verbal. Résultat : les enfants ayant un grand frères développaient en moyenne un retard de 2 mois par rapport à ceux ayant une grande sœur. 

Comment cela s’explique ?

Selon les chercheurs, 2 hypothèses permettraient d’expliquer ces résultats. Si les grandes sœurs parleraient plus volontiers à leur petit frère ou sœur, les chercheurs envisagent également le fait que les sœurs soient moins en compétition avec leurs cadet pour attirer l’attention des parents.

Pour la suite de leurs travaux, les scientifiques souhaitent examiner l’impact de la culture (notamment l’origine géographique) sur ces résultats.

Sources :

  • Communiqué de presse APHP – en ligne

    ici

  • The Effect of Older Siblings on Language Development as a Function of Age Difference and Sex – Psychological Science – en ligne

    ici

Source: Doctissimo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page