Do it YourselfSanté

Bébé fait des dents ! Comment traiter la douleur ?

Publicité
baby-215303_1920

L’apparition des dents de lait peut s’étendre sur plus de deux ans (entre l’âge de six mois et l’âge de trois ans, normalement) et est à l’origine d’un inconfort certain pour l’enfant.

En plus de la douleur, le bébé peut présenter les symptômes suivants lors de la poussée dentaire :

  • Son visage ou ses joues sont rouges.
  • Ses gencives sont rouges et enflées.
  • Le bébé se frotte l’oreille du côté de la percée dentaire.
  • Il bave beaucoup,
  • Il a un sommeil perturbé.
  • Il est grognon et agité.
  • Il manque d’appétit.
  • Il mord tout ce qu’il trouve.

Certains petits ont aussi de la fièvre, des selles molles, ou de la diarrhée juste avant la percée d’une dent, mais les spécialistes pensent que ces symptômes ne sont pas liés à la poussée dentaire mais doivent être considérés comme une affection différente et les traiter séparément.

Je fais quoi ?

  • Donner au bébé un anneau de dentition froid. Éviter ceux contenant de l’eau à cause des risques de fuites et de contamination bactérienne (choisir les anneaux en silicone solide car ils ne coulent pas lorsqu’ils sont troués et peuvent être stérilisés.
  • Lui donner du pain ou une biscotte à mâcher (certains parents utilisent du pain congelé, pour soulager encore plus la gencive) ou bien des légumes ou des fruits froids.
  • Une tétine à mâchouiller permet de soulager la douleur.
  • Masser doucement les gencives de bébé avec le bout du doigt propre et humide.

J’utilise quoi ?

Pour soulager la douleur, il n’y a pas mieux que les analgésiques classiques tel que le paracétamolou libuprofène(Valider les doses pédiatriques avec votre médecin .PAS D’IBUPROFÈNE AVANT 6 MOIS).

Je consulte quand ?

  • Si les symptômes cités plus haut sont accompagnés d’une perte de poids importante.
  • Si la fièvre est supérieure à 38°C et ne baisse pas au bout de 48h.
  • Si présence de diarrhée importante et très liquide.

Auteur(s)

Source principale : Le guide pratique de l’automédication.
Adaptation : M. Bedjaoui (pharmacienne ).
Révision : Dr N. Bensemane (médecin généraliste)

Publicité

Source: Santeclic.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page