Béziers : SOS Racisme porte plainte après le post raciste d’un colistier de Robert Ménard

SOS Racisme a porté plainte ce mercredi auprès du parquet de Béziers. Photo d illustration[JOEL SAGET / AFP]

«Elle s’exprime comme une merde, dont elle a la couleur». Ces propos racistes, postés le 14 mai dernier sur Facebook par Michel Bousquet, ont provoqué la démission de ce conseiller municipal de Robert Ménard à Béziers (Hérault) et une plainte déposée par SOS Racisme.

Adressée à la députée Laetitia Avia (LREM), la publication de celui qui est également président de l’union taurine biterroise a été supprimée mardi dernier, soit cinq jours après sa création, a rapporté Midi Libre.

«Dans la minute où je l’ai appris, je l’ai appelé pour lui dire que je ne voulais plus de lui, pour le virer», a assuré le maire biterrois au quotidien régional. Il a également précisé qu’il trouvait les propos de son colistier «dégueulasses, d’une saloperie absolue. Ca me donne envie de vomir».

Robert Ménard a donc demandé la démission de son conseiller. Ce dernier s’est exécuté ce mercredi matin.

Interrogé par Midi libre, un proche de Michel Bousquet a affirmé qu’il regrettait «une grosse erreur» et n’acceptait «pas d’être traité de raciste».

C’est pourtant sur cet aspect que SOS Racisme a annoncé mercredi le dépôt d’une plainte auprès du parquet de Béziers. L’association dénonce également le délai de cinq jours, mis par Robert Ménard pour demander la démission de son conseiller. «Le retrait ne vient que du fait que Midi Libre a sorti l’affaire», a regretté le président de SOS Racisme, Dominique Sopo.

Source: cnews.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus