En ce Moment

Ça y est, on connaît le prix du péage sur la future autoroute Toulouse-Castres

Publicité
La nouvelle autoroute A69 doit permettre de gagner 25 à 35 minutes en Toulouse et Castres.
La nouvelle autoroute A69 doit permettre de gagner 25 à 35 minutes en Toulouse et Castres. — ALLILI MOURAD/SIPA
  • Décriée par certains riverains, l’autoroute Toulouse-Castres doit être mise en service fin 2025 après deux années de chantier.
  • Son concessionnaire vient de dévoiler le tarif du péage : 6,77 euros pour un trajet en voiture thermique, avec un système dégressif pour les abonnés et les voitures électriques.
  • Ce projet de désenclavement de la sous-préfecture tarnaise a émergé il y a maintenant 25 ans.

Il n’y aura pas de barrière de péage sur les 53 kilomètres de la future autoroute Toulouse- Castres. Mais ne vous emballez, cela ne signifie pas qu’elle sera gratuite. Lors d’un comité de pilotage du projet de l’A69 ce lundi à la préfecture de région, le concessionnaire Atosca, a en effet dévoilé qu’il s’agira d’une infrastructure en « flux libre ». Au lieu de construire des gares de péage, consommatrices en foncier, il a fait le choix de disposer quatre portiques automatiques le long du trajet. Ils enregistreront soit les badges des abonnés, soit les plaques des voitures pour un paiement dématérialisé.

Et désormais les tarifs officiels sont connus : annoncé à 7 euros, le prix d’un trajet simple à tarif plein sera de 6,77 euros pour une voiture thermique, de 5,42 euros pour une voiture électrique. Le dispositif sera dégressif : pour un « navetteur » qui empruntera l’itinéraire dans les deux sens tous les jours ouvrés du mois, il tombera à 4,06 euros en véhicule ordinaire et à 2,71 euros en véhicule écolo. Un budget auquel il faudra ajouter le péage à 1,60 euro de la portion existante entre Verfeil et la rocade toulousaine. « C’est le juste prix, en fonction du temps gagné », assure Martial Gerlinger, le directeur général d’Atosca A69. Ce gain est estimé à « 25 minutes en heures creuses et à 35 minutes aux heures de pointe ».

8.400 voitures par jour

La fréquentation quotidienne de l’A69 est estimée à 8.400 voitures et à 800 poids lourds – « qui paieront à peu près trois fois plus cher ». Le démarrage des travaux est prévu début 2023 pour une mise en service fin 2025.

Castres est la seule grande agglomération d’Occitanie à ne pas être reliée à la capitale régionale par l’autoroute. Ce projet de « désenclavement » remonte à 25 ans et a le soutien de toutes les collectivités territoriales. Mais il se heurte à l’hostilité très imaginative d’agriculteurs (une centaine d’entre eux est impactée) et de riverains. Les opposants ont déjà obtenu la suppression des projets de carrières pour alimenter le chantier.

Source: 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page