Cannabis : il ne ferait pas mieux qu’un placebo pour soulager la douleur

Cannabis : il ne ferait pas mieux qu’un placebo pour soulager la douleur

Le coup d'un soir, est-ce une bonne idée ? (vidéo)

La pilule du lendemain et le dépistage des IST seront bientôt gratuits

Prisé pour ses effets relaxants et apaisants, mais aussi pour lutter contre la douleur sans médicament, le cannabis, notamment sous forme de CBD, connaît un engouement important. Hélas, il ne ferait pas mieux qu’un placebo pour soulager la douleur.

C’est du moins ce qu’affirme Philippe Gedin, chercheur à l’Institut Karolinska de Suède, dans un article publié sur le site The Conversation. Le scientifique et son équipe ont en effet publié une méta-analyse d’études qui a abouti à cette conclusion. L’étude est parue ce 28 novembre dans le JAMA Network Open (Source 1). 

Pour mener notre étude, nous avons examiné les résultats d’essais contrôlés randomisés dans lesquels le cannabis était comparé à un placebo pour le traitement de la douleur”, a détaillé le chercheur, indiquant avoir inclus 20 études portant sur 1 459 personnes en tout. Les études portaient sur plusieurs types de douleurs, et impliquaient plusieurs types de produits à base de cannabis (THC, CBD et cannabis synthétique). 

Si la douleur a été notée comme étant moins intense après la prise d’un placebo (produit sans aucun principe actif), aucune différence significative n’a été observée entre l’usage de cannabis ou d’un placebo pour réduire la douleur.

Les médias comme influenceurs des attentes des patients

Philippe Gedin et son équipe ont par ailleurs constaté que la couverture médiatique et les informations sur Internet peuvent affecter les attentes d’une personne vis-à-vis d’un traitement.

Après avoir recensé 136 articles de médias ou de blogs diffusant le résultats d’études scientifiques sur le cannabis, les chercheurs ont constaté que “l’écrasante majorité” d’entre eux rapportaient que le cannabis avait un effet positif sur le traitement de la douleur. “Cela signifie que la couverture médiatique du cannabis a tendance à être positive, quels que soient les résultats réels d’une étude”, relève Philipe Gedin. En clair, le cannabis aurait bonne presse, ce qui lui ferait bénéficier d’un effet placebo important : si une personne pense qu’elle ressentira un soulagement de sa douleur en utilisant un certain produit ou traitement, cela peut changer la façon dont elle finit par percevoir les signaux de douleur entrants, ce qui lui fait penser que sa douleur est moins intense”, détaille le chercheur. Celui-ci admet cependant ne pas être totalement sûr que la couverture médiatique soit responsable de la forte réponse observée à propos de l’usage du cannabis contre la douleur.

Autres articles
1 De 57 616
Source: SanteMagazine.fr
laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus