Femme

Carnet de grossesse (carnet de santé maternité) : à quoi sert-il et comment l’obtenir ?

Publicité

Un carnet de grossesse, aussi appelé carnet de santé maternité, est fourni à chaque mère pendant sa grossesse. Faisons le point sur les informations qu’on y trouve et ses différentes fonctions.

Avec la grossesse viennent des démarches administratives et un chemin médical précis à suivre. Pour leur éviter d’être trop perdues, les mères bénéficient d’un carnet de grossesse, aussi appelé carnet de santé maternité.

À quoi sert le carnet de grossesse ?

D’après le gouvernement, ce carnet a deux buts : « de vous donner une information sur le déroulement du suivi médical de votre grossesse, vos droits, vos obligations, les aides diverses » et « d’améliorer le suivi de votre grossesse et la communication avec et entre les professionnels de santé et sociaux qui vous suivront jusqu’à votre accouchement« . Dans les 46 pages de ce livret, prises de sang, échographies, visites de routine, etc. sont consignés.

Le carnet de grossesse est divisé en trois parties : un livret d’accompagnement dans lequel la future maman et les professionnels de santé qui la suivent peuvent faire des annotations, des fiches à compléter qu’on trouve dans le rabat de la première feuille de couverture, et un dossier prénatal de suivi médical réservé aux professionnels de santé, dans le rabat de la dernière feuille de couverture. En tout, on y trouve huit sous-parties : « bien débuter votre grossesse« , « bien vivre votre grossesse« , « le suivi de votre grossesse« , « l’agenda de votre grossesse« , « le calendrier de votre grossesse« , « vos consultations et vos échographies« , « accueillir votre enfant« , et « après l’accouchement« . Dépendant de l’établissement choisi pour le suivi de la grossesse, il est possible, en pratique, que le livret officiel soit remplacé par un dossier qui prend une autre forme.

Carnet de grossesse : des informations confidentielles

Des informations sensibles ou confidentielles peuvent être notées dans ce carnet au fil de la grossesse, mais pas de panique : il est la propriété de la mère, et de personne d’autre. Elle n’a aucune obligation d’en dévoiler le contenu à un professionnel médical ou social, à sa famille, ou même au futur père de l’enfant. Ce dernier peut cependant demander des nouvelles de la grossesse au médecin qui la suit, et recevoir des nouvelles à partir du moment où leur divulgation ne requiert pas de trahir la déontologie médicale. En somme, le carnet de grossesse sert surtout à alléger la charge mentale qui pèse sur les futurs parents, parfois dépassés face à la multitude de rendez-vous médicaux à prendre, les démarches administratives à effectuer (la déclaration de grossesse à l’Assurance maladie ou encore le changement de situation auprès de la Caisse d’allocations familiales, par exemple), les nouvelles habitudes à prendre pour une grossesse sûre, et les aides auxquelles ils peuvent avoir droit. Il permet également aux professionnels de santé d’adapter leur suivi médical en fonction des remarques faites par leurs confrères, le tout en respectant les souhaits de la future maman.

Publicité

Comment obtenir un carnet de santé maternité

Sauf cas particulier, aucune démarche n’est à faire. « Le carnet de santé maternité vous est envoyé gratuitement par les services de votre département à l’issue du 1er examen prénatal obligatoire, avant la fin de votre troisième mois de grossesse« , peut-on lire sur le site du gouvernement. Cette consultation médicale doit se dérouler avant le troisième mois de grossesse, avec un médecin ou une sage-femme. Dans certains cas, le livret peut être donné directement par le professionnel de santé à la fin du rendez-vous, où il confirme la grossesse et procède à sa déclaration. Après l’accouchement, un carnet de santé au nom de l’enfant est remis aux parents. « Le carnet de santé est un document qui réunit tous les événements qui concernent la santé de votre enfant depuis la naissance. Ceux-ci y sont inscrits avec votre accord, d’après le ministère des Solidarités et de la santé. Il constitue un lien entre les professionnels de santé, soumis au secret professionnel, qui interviennent pour la prévention et les soins. Vos observations seront utiles pour établir le dialogue avec eux.« 

Le carnet de santé maternité perd alors son utilité, mais rien n’empêche de le garder en souvenir, pour le montrer à l’enfant une fois qu’il sera assez grand pour comprendre les informations qui y figurent. Des carnets de grossesse sont aussi commercialisés pour les femmes enceintes qui souhaiteraient tenir un journal de bord personnalisé, en dehors du cadre médical.

Sources :

Le grand livre de ma grossesse édition 2021-2022, du Collège nationale des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), de Nicolas Evrard et Bernard Hédon, publié le 19 novembre 2020 aux éditions Eyrolles.

Neuf mois – Attendre bébé, de René Frydman et Christine Schilte, publié le 4 janvier 2017 aux éditions Hachette pratique.

Carnet de santé maternité (ou carnet de grossesse), vérifié le 30 janvier 2020, service-public.fr.

Carnet de santé, Ministère des solidarités et de la santé.

À lire aussi :

Préparation à l’accouchement : les différentes méthodes et quand commencer

Lettre de congé paternité : ce que doit contenir le courrier à envoyer à votre employeur

Prise de sang pendant la grossesse : faut-il être à jeun ?

Source: Femmeactuelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page