Cette femme a perdu 35 kilos en changeant ses mauvaises habitudes

Autres articles
1 De 149

Lorsque Rachael Plummer a décidé d’être plus forte et ne plus manger de manière compulsive et émotionnelle, il lui a suffi de changer quelques habitudes pour perdre 35 kilos…

Avant : 107,5
Après : 72,5

Le style de vie

Quand j’étais à l’école, j’inventais n’importe quelle excuse pour quitter les cours de gym. Quand nous devions courir autour d’un terrain, j’étais toujours la dernière. Mon professeur d’éducation physique m’encourageait à être plus active, mais étant donné que j’étais grosse, je me disais que je n’étais pas assez douée.

Quand j’ai commencé le collège, j’ai plongé dans une terrible dépression et je me suis tournée vers la nourriture pour trouver du réconfort. Le sucre me faisait me sentir mieux au début, mais j’en mangeais tellement que je finissais par me dégoûter moi-même. À ce moment-là, je buvais au moins deux litres de Dr Pepper par jour. Mes repas ? Des pizzas surgelées, des gaufres, des nuggets de poulet et des frites. Mon poids avait atteint les 107,5 kilos et je m’effondrais à chaque fois que je faisais les magasins.

Le changement

Il y a quatre ans, j’ai décidé de changer mes (mauvaises) habitudes. Je ne connaissais absolument rien en matière de nutrition, mais j’ai commencé à faire de l’exercice en alternant la marche et le jogging.

Au bout de deux semaines, je me suis cassé une cheville (dans un accident qui n’avait rien à voir avec le sport) et j’ai dû subir une opération. Alors que j’étais coincée dans mon lit, en convalescence, je me souviens avoir pensé : « je ne peux pas seulement restée allongée ici et passer mon temps à manger de la malbouffe ».

Tout en récupérant sur mon lit d’hôpital, j’ai donc commencé à surveiller la taille de mes portions et je suis progressivement passée des sodas à l’eau. J’ai perdu presque 8 kilos en six semaines sans faire de sport.

Une fois ma cheville guérie, j’ai commencé à changer mes habitudes en faisant du sport avec les DVD de Jillian Michaels dans mon garage. J’ai fait le ménage dans mon alimentation en grillant mon poulet (fini les nuggets) et j’ai troqué le pain blanc contre des céréales complètes, comme le riz brun. Quand j’avais envie de quelque chose de sucré, j’optais pour du chocolat noir. J’ai aussi utilisé Tumblr pour suivre mes progrès, où je postais des photos de mes avancées, jour après jour.

À mesure que j’augmentais mon activité physique et que j’arrêtais les aliments industriels, je me sentais plus sûre de moi et moins déprimée. Au bout de 10 mois, j’avais perdu 22,5 kilos !

Parfois, quand j’avais des envies de sucre, j’avais peur d’échouer. Mais quand cela arrivait, je faisais une pause et me demandais : « Pourquoi as-tu envie de ce bonbon ? ». J’ai réalisé que la réponse n’était pas la faim et cela m’a aidé à arrêter de manger émotionnellement. J’ai travaillé sur mon stress grâce à la course et en observant mes progrès sur les photos.

Il y a deux ans environ, j’ai commencé à soulever des poids et je suis tombée littéralement amoureuse de cette discipline ! Même si mon objectif en termes de poids était de maigrir autant que possible, plus je me sentais forte, plus j’appréciais la musculature que je construisais. Aujourd’hui, j’ai des jambes hyper-musclées et je les adore. Je pèse 35 kilos de moins que quand j’ai commencé à changer mes habitudes.

La récompense

Depuis que j’ai changé de style de vie, j’ai l’impression d’être une personne complètement différente ! Ma passion pour la santé s’est même traduite en nouvelle carrière. L’an dernier, j’ai suivi une formation de six semaines pour devenir coach personnel. Deux mois plus tard, j’ai acheté un petit studio près de chez moi et j’ai commencé à entraîner des clients.

Aujourd’hui, en plus de gérer ma salle de gym, je coache d’autres personnes en ligne pour les aider à changer leurs habitudes. Je travaille avec eux pour mettre au point des plans d’exercice et de nutrition personnalisés.

Les conseils de Rachael​

Travaillez sur votre relation avec vous-même. Pendant des années, je me suis isolée et rabaissée. Mais je me suis efforcée de remplacer les pensées négatives par des positives et, lentement, j’ai commencé à me sentir plus sûre de moi. Vous devez être ami(e) avec vous-même.

Soyez patient(e). Il n’y a pas de ligne droite vers le succès. Quand vous heurtez un obstacle et êtes tenté(e) d’abandonner, regardez les progrès que vous avez déjà réalisés. Regardez d’où vous venez, pas le chemin qu’il vous reste à faire.

Documentez votre histoire. Qu’il s’agisse d’un blog ou d’un journal intime, dédiez de l’espace et du temps à vos progrès. J’ai créé une page Tumblr et cela a été une communauté de soutien et d’encouragements. Prenez des photos de vos progrès et postez-les au lieu de vous inquiéter de votre balance !

Source: santeplusmag.com

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus