En ce Moment

Champs-Élysées : voici comment va être transformée l’avenue d’ici aux JO 2024

Publicité
Le projet baptisé «Réenchanter les Champs-Élysées» se divise en deux étapes. [Capture d’écran Twitter Anne Hidalgo]

Les Champs-Élysées vont se mettre au vert, puisque c’est une importante métamorphose qui va s’opérer sur la plus jolie avenue du monde, d’ici 2024, à l’occasion des Jeux olympiques.

La mairie de Paris, les élus d’arrondissement et le Comité Champs-Élysées regroupant commerçants et entreprises de l’avenue ont ainsi promis un véritable changement à travers ce projet baptisé «Réenchanter les Champs-Élysées».

Toutefois, celui-ci se divise en deux étapes, comme l’a fait remarquer la mairie de Paris sur son site. Tout d’abord le premier objectif, concerne «les travaux qui visent à rénover et végétaliser la célèbre avenue d’ici 2024», pour les JO donc. Le seconde phase viendra après l’événement sportif, «qui s’étalera de 2024 à 2030» avec pour principale mission de reverdir l’avenue en profondeur. 

Sur Twitter, la maire de Paris, a tenu à rappeler que «les Champs-Élysées, c’est une longue et belle histoire qui se confond avec celle de Paris», avant d’en dévoiler les futurs aspects.

Et si pour le moment les contours d’ici 2030 restent encore flous, Anne Hidalgo a préféré rester concentrée sur 2024 en avançant que d’ici deux ans, «ils embelliront la plus belle avenue du monde en l’adaptant aux nouveaux défis et en la rendant aux Parisiens et à tous ceux qui aiment leur ville».


Plus d’espaces verts

L’avenue de 2 kilomètres, sera principalement modifiée au niveau de ses deux extrémités. Lors d’une conférence de presse donnée ce 11 mai au Théâtre du Rond-Point, Anne Hidalgo a avancé une refonte des jardins, notamment du côté de la place de la Concorde, mais aussi dans les espaces verts de part et d’autres des «Champs» qui se sont largement défraîchis.

Ces premiers travaux qui devraient démarrer ce mois-ci, pourront apporter de nombreuses améliorations visuelles mais aussi du «confort pour les piétons, des itinéraires de promenades dans les jardins rénovés, avec des nouveaux circuits de découvertes culturelles et événementielles».

À travers la plantation d’une centaine d’arbres et les rues piétonnisées, l’élue socialiste souhaite «redonner de la fraîcheur», dans un esprit s’accordant aux défis du réchauffement climatique.

Moins de voitures

Un autre changement majeur a également été mis en avant pour 2024. Celui-ci concerne l’Arc de Triomphe, puisque la célèbre place de l’Étoile qui accueille tous les ans plus d’1,5 millions de visiteurs, sera élargie au profit des piétons. C’est donc la place des voitures qui se verra réduite.

Si Anne Hidalgo a lancé : «C’est un rétrécissement de la place de la voiture, je préfère être claire. Parce que c’est comme ça qu’on doit envisager la ville de demain», il faut tout de même savoir que la circulation des automobiles sera maintenue autour de l’anneau mais «avec sept à huit files».

De plus, sur le haut et le long de l’avenue, les trottoirs et les mobiliers urbains auront aussi le droit à une rénovation, et de nouvelles traversées piétonnes seront créées. Plus de 400 pieds d’arbres seront quant à eux végétalisés, comme on peut déjà l’observer dans certains quartiers parisiens.

Pour cette première phase, c’est 26 millions d’euros pour l’ensemble des travaux que doit engager la mairie d’ici 2024. 6 millions d’euros seront ajoutés de la part de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo), pour les sites concernés directement par les Jeux, c’est à dire la Place de la Concorde et le Grand Palais.

Source: cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page