Châtelineau: Carlo et Fils mis en liquidation, les Diables Rouges déshabillés

Son nom était synonyme de sport et d’élégance, la société Carlo et Fils a été mise en liquidation judiciaire le 25 mai dernier. En proie à des difficultés financières liées à la concurrence des géants de la vente en ligne, la PME carolo n’a pas survécu à la crise sanitaire et économique du Covid-19. Les habitants de la rue du Maréchal Foch à Châtelineau ne verront donc plus défiler les sportifs reconnus devant les vitrines du célèbre maître tailleur.

Crée en 1953 par Carlo Melis pour proposer des costumes aux mineurs italiens, l’entreprise familiale s’est ensuite imposée, de fil en aiguille, dans les sphères sportives du royaume. Justine Henin et son entraîneur Carlos Rodriguez en tennis, le Spirou de Charleroi en basket, mais aussi le Sporting de Charleroi, le Sporting d’Anderlecht, le Standard de Liège et bien sûr les Diables Rouges en football, le roi du sur-mesure s’adaptait à tous les terrains et toutes les morphologies, y compris celles de l’équipe sportive de la RTBF.

Engluée dans les dettes, la société, qui engageait encore une dizaine d’employés, n’avait plus d’autres choix que la dissolution judiciaire. Les Diables Rouges, qui étaient sous contrat avec Carlo et Fils jusqu’à l’EURO 2020, vont donc devoir changer de costume et trouver un nouveau tailleur officiel.

Malgré cette liquidation saine, l’administrateur délégué de Carlo et Fils, Eric Simonofski envisage déjà une réouverture au mois de septembre en équipe réduite puisque les partenariats avec le Sporting de Charleroi et d’Anderlecht restent acquis pour le moment.

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus