Coronavirus en France : Emmanuel Macron annonce un couvre-feu de 21h à 6h dans plusieurs métropoles

Ce mercredi soir, le président français Emmanuel Macron s’est adressé aux Français. Pour lutter contre l’explosion des cas de coronavirus dans l’hexagone, différentes mesures telles qu’un couvre-feu ou le retour de l’état d’urgence sanitaire ont été décrétés.

“Nous devons prendre des mesures plus strictes pour reprendre complètement le contrôle face à l’épidémie” a indiqué Emmanuel Macron.

La première mesure annoncée est l’apparition d’un “confinement nocturne” entre 21 heures et 06 heures dans les zones les plus touchées à partir de ce samedi. Sont concernées, la région Ile-de-France et les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne.

“Le but est de limiter les moments où on risque de s’infecter car on sera trop proches des uns des autres. C’est une mesure pertinente qui a permis de ralentir la circulation du virus en Guyane.”

“Pas d’interdiction, une stricte limitation”

Cette mesure sera d’actualité durant 4 semaines. Les travailleurs ne seront toutefois pas concernés par ce couvre-feu. “Pour toutes celles et ceux qui travaillent, qui ont urgence, il y aura des autorisations. Il n’y aura pas une interdiction de circuler, ce sera une stricte limitation”.

Des contrôles seront mis en place. “Une amende de 135 euros sera donnée aux personnes ne respectant pas ces mesures mais je crois à la responsabilité de tout un chacun.”

Aucune restriction des transports n’est prévue. Les Français pourront également continuer de passer d’une région à l’autre, tout en respectant “des règles de citoyenneté. Si vous allez en vacances ou que vous voyez de la famille, protégez les autres. Même en famille, gardez les distances et gardez vos masques. Avoir des gestes d’affection sans protection n’est pas adapté à la période que nous vivons.”

Urgence sanitaire

Le gouvernement français a rétabli mercredi par décret l’état d’urgence sanitaire, qui donne un cadre juridique à certaines restrictions, à partir du 17 octobre à minuit sur l’ensemble du territoire national, en raison de l’aggravation de l’épidémie de Covid-19.

Cette aggravation “justifie que l’état d’urgence sanitaire soit déclaré afin que les mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu puissent être prises”, indique le compte rendu du Conseil des ministres, alors que le président Emmanuel Macron doit annoncer dans la soirée de nouvelles restrictions en France.

L’état d’urgence sanitaire, qui avait été levé le 10 juillet, offre un cadre juridique permettant d’encadrer certaines restrictions allant jusqu’au confinement.


►►►  : Coronavirus : la France est “dans une deuxième vague forte”, prévient le Premier ministre Jean Castex


L’aggravation de l’épidémie, qualifiée de “catastrophe sanitaire”, “justifie que l’état d’urgence sanitaire soit déclaré afin que les mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus puissent être prises”, indique le compte rendu du Conseil des ministres.

“La deuxième vague est présente”

“Il nous faut réagir” face au Covid-19 car “la situation est préoccupante” avec la “2e vague” de contamination qui est arrivée, a déclaré mercredi Emmanuel Macron au début de son interview sur TF1 et France 2 mercredi.

“Le virus est partout en France. Nous recensons 20.000 nouveaux cas par jour”, a souligné le chef de l’Etat en précisant aussi que les soignants étaient “très fatigués” et qu’il n’y avait “pas de lits en réserve”.

Le président français a également rappelé les gestes barrières à respecter. Lavage des mains, port du masque, aération régulière… “Aérez les pièces 10 minutes et ce 3 fois par jour.”

Règle des 6

La France n’instaure pas une bulle, mais la “règle des 6” a été évoquée. “En famille, on doit toujours pouvoir voir nos proches. Mais lorsque l’on voit des personnes qui ne vivent pas sous notre toit, il faut respecter ce nombre de 6 personnes à voir au maximum”.

Emmanuel Macron ne demande pas non plus aux Français d’avoir moins d’amis “il faut juste en voir moins à la fois. On doit garder une vie sociale, c’est la vie.”

Une nouvelle application

Selon certains chiffres, moins de 500 cas de coronavirus auraient été détectés au départ de l’application française de traçage StopCovid. “C’était un échec et il faut le reconnaître, nous allons donc revenir le 22 octobre avec une nouvelle application ‘Tous contre le coronavirus’. Nous nous sommes basés sur ce qui se faisait à l’étranger.”

Différentes informations d’utilité publique seront proposées. “Il y aura des informations générales, particulières et locales pour que les gens consultent souvent l’application. Nous allons également donner un mode d’emploi pour expliquer différentes situations. Plus de moyens seront alloués pour réussir à suivre et maîtriser ce virus.”

La situation épidémiologique en France

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus