Coronavirus en Provence-Alpes-Côte-d’Azur : Des chèques vacances pour les salariés en contact avec le public

Des chéquiers vacances doivent être distribués aux salariés de la région PACA travaillant au contact du public pendant le confinement.
Des chéquiers vacances doivent être distribués aux salariés de la région PACA travaillant au contact du public pendant le confinement. — M. Allili/ Sipa
  • Les caissiers, livreurs ou employés de commerce de la région PACA pourront prétendre à des chèquiers vacances d’un montant de 500 euros.
  • Il s’agit de les récompenser pour leur travail mais aussi de relancer le tourisme dans le secteur.
  • Ces chèques ne seront valables que dans les établissements de la région. 

Les collectivités locales de Provence-Alpes-Côte-d’Azur ont annoncé ce dimanche la distribution, sous condition de ressources, d’un chéquier vacances pour les personnes ayant travaillé au contact du public durant le
confinement, afin d’aider le
tourisme dans cette région durement touchée économiquement.

D’une valeur de 500 euros, le chéquier vacances sera attribué aux salariés du secteur privé domiciliés dans la région et bénéficiant d’un quotient familial ne dépassant pas 700 euros. Il s’adresse aux personnes qui ont travaillé au contact direct du public durant la période de confinement, précise dans un communiqué la région.

Des chèques à utiliser uniquement dans la région

Livreurs, caissiers, employés de commerce pourront prétendre à ce chéquier qui pourra être utilisé individuellement ou en famille pour des prestations d’hébergement, de restauration et de loisirs entre la date de réouverture des établissements de la région et la fin de l’année, explique-t-elle.

Il devra être utilisé dans la région exclusivement, au sein du réseau des professionnels inscrits au réseau de l’Agence nationale des chèques vacances, partenaire de l’opération, précise la collectivité régionale.

L’enveloppe globale de l’opération qui est estimée à 10 millions d’euros (financée par les départements et la région à hauteur de 4 millions d’euros) est destinée à participer à la relance de la consommation dans cette région fortement dépendante du tourisme.

Relancer l’économie du tourisme

Les mesures de confinement avec la fermeture entre autres des bars et restaurants ont fortement affecté son économie. Selon le président de l’organisation patronale Medef dans cette région, Yvon Grosso, l’impact de la crise sanitaire sur le produit intérieur brut (PIB) en Paca pourrait être « de plus de 10 % », même s’il n’existe pas encore d’évaluation précise, avait-il indiqué jeudi.

Une baisse qui pourrait être plus importante que la moyenne nationale. La chute du PIB français pourrait être d’« au moins 8 % » cette année, selon le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau.

Source: 20minutes.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus