Coronavirus en Russie : un deuxième vaccin et un nouveau record de cas

La Russie a approuvé un deuxième vaccin contre le coronavirus, a annoncé mercredi le président Vladimir Poutine au cours d’un rassemblement du gouvernement. Le pays fait, depuis quelques semaines, face à une importante résurgence de l’épidémie, avec 14.231 nouveaux cas en 24 heures annoncés mercredi.

Le président russe a félicité les scientifiques pour l’approbation du nouveau vaccin “EpiVacCorona“, développé par le centre de recherche virologique sibérien de Novossibirsk. Le vaccin a en effet passé une première phase des essais cliniques sur l’être humain le mois dernier.

Nous devons maintenant augmenter la production du premier et deuxième vaccin“, a souligné M. Poutine à la télévision d’État. “Nous poursuivons notre collaboration avec nos partenaires étrangers et allons promouvoir notre vaccin à l’étranger.

Le président russe a également déclaré qu’un troisième vaccin russe est en cours de développement à l’Académie des sciences de Russie.

Spoutnik V

Le pays a enregistré en août son premier vaccin contre le nouveau coronavirus, mis au point par le centre de recherches moscovite Gamaleïa avec le ministère russe de la Défense. Baptisé Spoutnik V, en référence au satellite soviétique, il avait été perçu avec scepticisme dans le monde, notamment parce qu’il n’avait pas atteint la phase finale des essais au moment de son annonce en grande pompe par les autorités.

Le deuxième vaccin est, lui aussi, annoncé avant la fin de la phase de test 3.

La Russie a connu une importante résurgence de l’épidémie ces dernières semaines, avec 14.231 nouveaux cas en 24 heures annoncés mercredi, un record depuis le début de la crise du nouveau coronavirus.

Mardi, le pays a enregistré un record de décès (244 en 24 heures), les autorités indiquant que 90% des lits d’hôpitaux réservés aux malades touchés par le coronavirus étaient désormais occupés.

La Russie a enregistré plus de 1,34 million de cas d’infection, ce qui en fait le quatrième pays mondial le plus touché en nombre de cas, après les États-Unis, l’Inde et le Brésil.

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus