Coronavirus : La Mayenne reste le seul département de métropole en « vulnérabilité élevée »

Illustration de deux femmes portant un masque assises sur un banc à Laval, en Mayenne, où l'épidémie de coronavirus sévit toujours.
Illustration de deux femmes portant un masque assises sur un banc à Laval, en Mayenne, où l’épidémie de coronavirus sévit toujours. — Mathieu Pattier / SIPA

La Mayenne reste le seul département de France métropolitaine
en situation de «vulnérabilité élevée», a fait savoir ce vendredi l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays-de-la-Loire.

Au-delà de ce constat, ce sont les indicateurs qui inquiètent les autorités. L’ARS invite notamment «à la prudence et à l’action», a déclaré Jean-Jacques Coiplet. Le directeur départemental a notamment évoqué un taux de positivité au
coronavirus sur 100 tests, qui est désormais à 3,8, alors qu’il était à 3,2 lundi.

« Pas de tension majeure » dans l’offre de soins

Depuis le 12 juillet, une politique de dépistage intensive est menée par l’ARS. Plus de 11.800 tests ont été menés dans ce département rural qui compte un peu plus de 300.000 habitants. Le 21 juillet, les autorités avaient pourtant évoqué des « signes encourageants » après le dépistage de plus de 8.000 personnes.

Les autorités sanitaires ont toutefois indiqué qu’il n’y avait « pas de tension majeure au niveau de l’offre de soins » en Mayenne. Selon les derniers chiffres arrêtés jeudi soir, il y avait huit personnes hospitalisées et deux en réanimation dans ce département de l’Ouest, « sans signe de gravité ».

Source: 20minutes.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus