Covid-19 : ce médicament réduirait de 79% les risques de développer une forme sévère de la maladie

Un traitement mis au point par une société britannique pourrait réduire de manière intéressante les risques de développer une forme grave du Covid-19 chez les patients infectés par le virus. Zoom sur ce médicament déjà testé sur des malades.

Les recherches pour trouver un traitement contre le Covid-19 se poursuivent, et des chercheurs du monde entier tentent de trouver depuis maintenant plusieurs mois un moyen de soigner les malades et de prévenir les risques de contamination pour les personnes vulnérables.

Si à ce jour aucun vaccin n’a encore été trouvé, une entreprise britannique aurait mis au point un traitement capable de réduire significativement les risques de développer une forme sévère du coronavirus.

Le SNG001 réduirait les formes sévères de coronavirus chez les patients infectés

C’est ce qu’affirme la société Synairgen, spécialisée dans l’industrie pharmaceutique. Dans un communiqué, Synairgen révèle que les résultats des premiers essais menés sur des patients atteints par le Covid-19 étaient très positifs.

Appelé SNG001, ce traitement formulé à base d’interféron bêta, et administré par inhalation, diminuait de 79% les risques de complications de la maladie.

Un traitement qui agit sur l’essoufflement, l’un des principaux symptômes des formes graves du Covid-19

Ces essais ont été réalisés sur 101 patients hospitalisés au Royaume-Uni entre le 30 mars et le 27 mai, et ont permis de montrer l’efficacité du traitement face à un placebo administré à certains des malades.

Le SNG001 a permis notamment de réduire l’un des symptômes les plus courants des formes graves du coronavirus qui est l’essoufflement.

“Nous sommes tous ravis des résultats de l’essai annoncés aujourd’hui, qui ont montré que le SNG001 a considérablement réduit le nombre de patients hospitalisés sous COVID-19 qui sont passés de “nécessitant de l’oxygène” à “nécessitant une ventilation”. Ils ont également montré que les patients ayant reçu le SNG001 avaient au moins deux fois plus de chances de se rétablir au point de ne pas voir leurs activités quotidiennes compromises par leur infection”, se réjouit Richard Marsden, PDG de Synairgen.

Des essais complémentaires sont tout de même nécessaires avant une mise sur le marché de ce traitement aux premiers résultats prometteurs.

À lire aussi :

Covid-19 : ce que l’on sait à propos des séquelles laissées par la maladie

Covid-19 : que faire si vous ressentez les symptômes et les erreurs à éviter en cas de suspicion

Vaccin contre le Covid-19 : pourquoi il ne faut pas l’attendre pour 2021

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus