Covid-19 : quand est-on positif aux tests ? Quand est-on contagieux ?

Incubation, période de contagiosité, détection des anticorps… Voici une illustration pour mieux comprendre.

Le conseil de défense de ce vendredi 11 septembre pourrait établir de nouvelles règles concernant l’isolement des malades et des cas contacts au Covid-19. Le conseil scientifique est en effet favorable à une réduction de cette période à sept jours au lieu de quatorze.

En effet, ce délai d’une semaine correspond à la période de contagiosité maximale. Sous réserve bien sûr que le test de positivité (par PCR) ait été réalisé suffisamment vite. Autrement dit, en cas de symptômes, si vous êtes testé, il faut débuter votre isolement immédiatement, sans même attendre les résultats du laboratoire, qui peuvent mettre quelques jours à arriver. L’illustration ci-dessous le montre très bien : on est contagieux avant même d’avoir nos premiers symptômes – durant deux jours, on est donc impuissant (on pensera tout de même à prévenir les personnes avec qui on a été en contact) – et on le reste encore cinq jours environ. Ensuite, bien que la présence du virus puisse encore être détectée dans l’échantillon nasopharyngé prélevé, la charge virale baisse nettement. A condition de respecter les gestes barrières, on a alors peu de risque d’infecter les autres.

“La transmission du Sars-CoV-2 à partir des personnes infectées est maximale entre deux jours avant l’apparition des signes cliniques et cinq jours après, et n’a été documentée que très exceptionnellement au-delà du huitième jour d’infection”, confirme le Conseil scientifique. Bref, Le début des symptômes marque le début de la contagiosité. A chacun donc d’y être attentif.

L’incubation, elle, est évaluée à cinq jours : si vous avez été au contact d’une personne infectée, il est donc recommandé de vous isoler durant sept jours, en restant attentif à votre état de santé et à l’éventuel apparition de symptômes.

Et après ?

Les anticorps ne sont détectables dans le sang (via le fameux test sérologique cette fois) que deux semaines environ après l’apparition des symptômes comme le montre le graphique. A ce moment-là, le malade ne peut plus transmettre le coronavirus. Selon ses niveaux d’immunoglobulines (IgM et IgG), on peut savoir s’il a contracté la maladie et quand (récemment ou un mois avant environ). On estime qu’environ neuf personnes sur dix produisent des anticorps après l’infection.

Source : Science & Vie / L.Desrayaud / JAMA, 2020

A lire aussi :

Tests rapides antigéniques : 5 choses à savoir sur la nouvelle technique de dépistage désormais disponible

Masque en tissu ou chirurgical ? Les dernières recommandations de l’Académie de médecine

Port du masque : méfiez-vous de la pluie !

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus