David Khayat:” J’ai changé mes habitudes pour prévenir le cancer”

David Khayat:” J’ai changé mes habitudes pour prévenir le cancer”

David Khayat:" J’ai changé mes habitudes pour prévenir le cancer"
Dans son nouveau livre, le professeur de cancérologie passe en revue tout ce qui, dans notre mode de vie, nous aide à nous mettre à l’abri du cancer. Pratique et même ludique!
Dans son nouveau livre, le professeur de cancérologie passe en revue tout ce qui, dans notre mode de vie, nous aide à nous mettre à l’abri du cancer. Pratique et même ludique!

Un homme sur deux et une femme sur trois seront touchés par le cancer. L’allongement de l’espérance de vie explique en partie l’augmentation du nombre de malades. “Bonne nouvelle, la génétique n’explique pas tout, changer certaines de nos habitudes peut faire la différence”, affirme le cancérologue David Khayat, qui publie un nouveau guide pratique pour nous aider à nous protéger. Il a répondu aux questions de Notre Temps.

Le tabac reste l’ami numéro 1 du cancer?

Le tabac est la première cause de cancer, et de loin, il est en cause dans un cancer sur trois! Mais on sait aujourd’hui que le développement de la maladie s’explique aussi par la combinaison de plusieurs facteurs cancérigènes, dont aucun, seul, n’aurait sans doute déclenché le développement anormal des cellules. Trop de soleil dans sa jeunesse, trop de téléphone portable, de stress, trop d’air pollué, des choix alimentaires inadaptés, ou encore une faible activité physique finissent par rendre fou le système de réparation cellulaire. 

Dans votre livre précédent, vous parliez surtout de nutrition, avez-vous affiné vos conseils?

Un tiers de ce nouveau livre est consacré à l’alimentation, avec 40 pages de conseils, sous forme de tableaux, pour que chacun puisse personnaliser ses menus selon son hérédité, son âge, son sexe, sa facilité à digérer le lait… Il faut comprendre qu’il n’existe pas un régime anti-cancer universel. Chacun peut composer le sien, avec une alimentation équilibrée ajustée à ses besoins, en étant prudent avec l’excès de vitamine D, d’omégas 3 (surtout chez l’homme car ils peuvent augmenter le risque de cancer grave de la prostate), la vitamine A qui multiplie par trois le risque de cancer du poumon chez un fumeur… Le café et le thé vert sont très protecteurs, mais il n’y a pas d’aliment miracle.

Votre discours est positif: il n’y a donc pas de fatalité à la maladie?

Absolument! Manger bio et avoir une bonne hygiène de vie n’est certes pas un vaccin anti-cancer, mais chacun peut diminuer les risques en modifiant ses habitudes.

Vous-même, vous avez changé votre comportement?

Oui, je profite des antioxydants qui ont fait leurs preuves, comme le curcuma et l’ail, et je pratique une relaxation qui me fait du bien, que j’ai adaptée à mes besoins et à ma disponibilité. Chacun peut mettre au point sa stratégie du bonheur pour se protéger des effets de la tristesse, des difficultés de la vie… Avec ce livre, j’ai voulu donner des clés, pour que chacun trouve sa voie.

Prévenir le cancer, ça dépend aussi de vous, David Khayat, Ed Odile Jacob, en librairie le 22 octobre 2014.

 

Source: Notretemps.com

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus