Déconfinement à Montpellier : Les trésors d’ingéniosité à La Grande Motte pour autoriser le bronzage à la plage

A La Grande Motte, un espace unique en France de 2.000 m2 sur la plage est réservé au bronzage.
A La Grande Motte, un espace unique en France de 2.000 m2 sur la plage est réservé au bronzage. — Ville de La Grande-Motte

Poser sa serviette sur la plage et profiter du soleil… Malgré le déconfinement, ce plaisir simple (pour un Héraultais) est interdit partout en France. Partout, sauf à La Grande Motte. La station balnéaire proche de
Montpellier a reçu le feu vert du préfet pour autoriser les séances de bronzage aux amoureux du sable chaud à compter de ce jeudi. Sous certaines conditions.

« Nous avons mis en place un système de réservation sur le site de l’office de tourisme, détaille le maire (DVD)
Stéphan Rossignol. Nous avons organisé un espace de 2.000 m² divisé en six travées avec des emplacements pour deux, quatre ou six personnes, séparés par du cordage et des piquets en bois. Ça reste esthétique, même si on aimerait tous faire autrement. »

Six travées, 250 places, deux sens de circulation

Un sens de circulation pour rentrer dans cet espace ou aller se baigner, un autre pour retrouver sa serviette et quitter son emplacement. Le but est d’éviter au maximum que les personnes se croisent afin de limiter tout risque de propagation du coronavirus. C’est à ce prix que le préfet a donné son feu vert « à titre expérimental ».

« On préférerait que tout le monde puisse poser sa serviette, comme avant, partout où il le souhaite. Mais en attendant que ce ne soit de nouveau autorisé, on a trouvé cette solution », reprend l’édile, qui a eu vent d’une pareille initiative en Espagne. « J’ai découvert cette initiative d’une commune en Espagne au cours du week-end précédent le déconfinement. J’ai trouvé l’idée excellente et on a réfléchi pour la mettre en place à La Grande Motte. » Le clin d’œil est d’autant plus savoureux que cette commune en Espagne n’a pas obtenu l’autorisation administrative de son côté.

Les réservations prises d’assaut

L’expérimentation ne concerne que la plage dite « partagée » de la Rose des sables, située dans le secteur du Couchant. « C’est là où elle est le plus large », précise le maire. On y vient avec sa serviette, car la location des carrés est gratuite. Des agents de la ville sont en place pour aiguiller ceux qui ont réservé et veiller au bon usage des emplacements. Fumer, faire du sport (hors de l’eau) ou pique-niquer y est interdit.

Pour permettre à un maximum de personnes d’en profiter, les réservations ne sont possibles que par demi-journées : de 9 heures à 12h30 ou de 14 heures à 17h30. La réservation est ouverte 48 heures à l’avance et uniquement pour une session. Mais à condition de faire vite. Alors que le thermomètre affiche 27°C à l’ombre à Montpellier ce jeudi, la proposition est victime de son succès. Le nombre de places est limité à 250. A 9h30 ce jeudi, tous les emplacements étaient déjà réservés pour jeudi, vendredi et samedi !

Les autres plages sont réparties selon trois thèmes pour des usages différents

La majorité des autres plages de la cité imaginée par Jean Balladur sont ouvertes, mais avec des restrictions. Elles sont réparties selon trois thématiques : plage nature, famille ou sportive. Les activités autorisées y sont différentes selon leur classification. Mais aucune d’entre elles n’est ouverte aux séances de bronzage…

Source: 20minutes.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus