Déconfinement : des plages referment pour cause de non-respect des consignes

Certains le redoutaient, le couperet est tombé. En raison du comportement de certains promeneurs, les maires de cinq communes du Morbihan et d’une ville du Finistère demandent à la préfecture la fermeture de plages, quelques jours seulement après leur réouverture.

Dans le Morbihan, les villes concernées sont Billiers, Damgan, Erdeven, La Trinité-sur-Mer et Saint-Philibert.

Par ailleurs, le préfet du département a autorisé «de manière dérogatoire et par un même arrêté du 20 mai», l’ouverture de 25 plages sur quatre nouvelles communes du département (Baden, Ile-aux-moines, Locmariaquer et Larmor Plage).

En précisant toutefois qu’un «renforcement des contrôles par les forces de l’ordre» était prévu pour «ce week-end de l’Ascension».

Le «comportement des usagers» en cause

Dans le Finistère, Pascal Lelarge, le préfet, a pris un arrêté retirant l’autorisation d’accès aux plages de Porsmilin et Portez, à la demande de la maire de Locmaria-Plouzané.

«Les conditions météorologiques favorables ont donné lieu ce jour à une forte affluence sur les plages du Finistère, et ce dans le respect des règles fixées par les maires, à l’exception de quelques cas où le comportement des usagers n’a pas été conforme à celui attendu (non-respect de la distanciation physique, incivilités, non-respect de l’environnement…)», indique la préfecture dans un communiqué diffusé mercredi soir.

Sur Twitter, la préfecture du Morbihan a appelé à la responsabilité de tous, demandant à ce que les règles soit «scrupuleusement» respectées. Elle est revenue sur le comportement de certains promeneurs, évoquant des incivilités, le non-respect de la distanciation sociale, des groupes statiques ou encore la présence de chiens sur la plage. 

«La gestion des chiens a été très compliquée, pour ne pas dire impossible», a déploré auprès du Télégramme le maire d’Erdeven, Dominique Riguidel. «Dès qu’ils étaient empêchés de rentrer par un accès, un autre chemin moins surveillé était emprunté.» Quant à leurs maîtres : «Beaucoup n’en faisaient qu’à leur guise avec des remarques très désobligeantes». Sans compter que la règle des 100 km autour du domicile est, elle aussi, largement contournée

Le maire de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, a lui aussi appelé au respect des règles hier, et n’exclut pas des sanctions pendant le week-end de l’Ascension.

Retrouvez toute l’actualité sur le coronavirus ICI

Source: cnews.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus