En fin de grossesse, mieux vaut éviter de dormir sur le dos !

Autres articles
1 De 2 072

Selon une récente étude, publiée dans la revue The Journal of Physiology, dormir sur le dos au cours du troisième trimestre de grossesse augmente le risque de mortinatalité, autrement dit de décès du fœtus. 

grossesse dormir sur le dos

Pas toujours facile de trouver le sommeil pendant la grossesse. Et à mesure que le terme approche, trouver la bonne position pour dormir devient un vrai casse-tête pour les futures mamans. Si beaucoup optent pour la posture sur le dos, celle-ci serait pourtant à éviter. En effet, selon une récente étude, publiée dans la revue The Journal of Physiology, menée par des chercheurs de l’université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, dormir sur le dos en fin de grossesse augmenterait le risque de mortinatalité, autrement dit de décès du fœtus.

Modification de la fréquence cardiaque du fœtus

Des études récentes sur la mortinatalité tardive ont démontré l’importance de la position du sommeil dans le risque de décès intra-utérin. Nous avons conçu cette étude pour évaluer les effets des différentes positions maternelles sur des fœtus sans problème de santé“, expliquent les chercheurs.

Pour mener à bien leur étude, les scientifiques ont suivi 29 femmes enceintes en bonne santé. Toutes étaient alors à leur

troisième trimestre de grossesse. Elles ont ensuite dû se coucher dans différentes positions pendant des périodes de 30 minutes. Les scientifiques ont ensuite calculé la variabilité de la fréquence cardiaque fœtale.
Toutes les femmes ont été suivies jusqu’à ce qu’elles donnent naissance, et tous les bébés étaient en bonne santé quand ils sont nés. Pourtant, l’équipe a découvert quelques informations concernant les effets des positions maternelles sur la santé fœtale. Les chercheurs ont constaté que lorsque les mères étaient allongées sur le dos, la position modifiait la fréquence cardiaque et l’activité du bébé, entraînant une réduction de l’apport en oxygène. Cela pouvant augmenter le risque de mortinatalité.

La compression des veines principales en cause

Nous pensons que le fait de rester à plat sur le dos comprime les veines principales ramenant le sang au cœur de la mère“, a déclaré le professeur Stone, auteur principal de l’étude, au journal Medical News Today. De ce cas, le débit cardiaque de la future maman peut chuter et le flux placentaire se voit réduit. “Nous pensons que beaucoup de mères et de bébés peuvent faire face, mais d’autres pas“, ajoutent-il.

Grossesse : privilégier le côté gauche pour dormir

D’après les résultats de l’étude, les futures mamans devraient se coucher sur le côté gauche, où se trouve l’aorte. Et pour cause, la paroi de cette veine est plus rigide et la circulation du sang est facilitée, l’utérus dégageant la veine cave intérieure, située sur le côté droit.

Créé le 24 novembre 2016

Sources :

-The Journal of Physiology, Effect of maternal position on fetal behavioural state and heart rate variability in healthy late gestation pregnancy (

abstract en ligne)

medicalnewstoday.com

Source: Doctissimo.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus