Gestes barrières Covid-19 : école, entreprise, maison, lesquels ?

[Mis à jour le mardi 28 avril à 18h13] Responsable d’une pandémie mondiale, le coronavirus SARS-CoV-2 (Covid-19) circule activement en France. Lors du déconfinement progressif prévu le 11 mai en France, “le respect des gestes barrières et de mesures de distanciation physique prendra encore plus d’importance, auquel il conviendra d’ajouter le port du masque dans certaines situations” a expliqué le Premier ministre Edouard Philippe le 28 avril. Pour cause, il n’y a toujours ni vaccin, ni traitements efficaces (même si la chloroquine est utilisée pour les formes graves) capable d’éradiquer ce virus mortel et très contagieux et “le risque d’une seconde vague est un risque sérieux, qui nous impose de procéder avec prudence” prévient le Premier ministre. Les affiches rappelant ces gestes, déjà traduites en 9 langues, sont téléchargeables sur le site du Ministère. Rappel des mesures diffusées par l’OMS

Première mesure : le confinement

Le confinement en vigueur en France depuis le mardi 17 mars au midi et jusqu’au 11 mai oblige la majorité de la population à rester chez elles. Les enfants y compris puisque les écoles ont fermé leurs portes depuis le lundi 16 mars. Seuls ceux des personnels soignants sont accueillis. Le confinement est le seul moyen de casser la chaîne de transmission du virus et de ne pas tomber malade. Les déplacements sont uniquement autorisés sur attestation pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible (avec justificatif professionnel à avoir sur soi) ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé pour raisons urgentes ou sur demande formulée par le médecin ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants (personnels soignants) ou pour aider les personnes vulnérables, ou pour un motif familial impérieux, dûment justifié, à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile (rayon d’un kilomètre maximum) et sans aucun rassemblement, et pas plus d’une heure.

Se laver les mains fréquemment et correctement 

Bien se laver les mains (avec du savon et de l’eau) minimise le risque d’être contaminé après avoir touché une surface qui a été préalablement contaminée par une personne malade, puis de se toucher le visage, la bouche ou les yeux“, explique le Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste. Selon les recommandations du HCSP :

Le lavage des mains doit se faire plusieurs fois par jour à l’eau et au savon pendant 30 secondes puis de les sécher avec une serviette propre ou à l’air libre et se faire : après toute manipulation d’un masque (tout type de masque), avant de préparer les repas, de les servir et de manger et avant de sortir de chez soi, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, avoir rendu visite à une personne malade, chaque sortie à l’extérieur, avoir pris les transports en commun (ou partagés), être allé aux toilettes, avoir touché aux parties communes d’un immeuble. 

Mettre du gel hydro-alcoolique 

L’utilisation de la friction des mains avec du gel hydro-alcoolique est recommandée par les autorités de santé, notamment chez les enfants à l’école qui n’ont pas toujours à disposition un point d’eau avec du savon. Pour être efficace, il faut avoir les mains visuellement propres et respecter les 6 étapes : paume contre paume/dos des mains/entre les doigts/les dos des doigts/les pouces/le bout des doigts et des ongles. Il faut se laver les mains plusieurs fois par jour. Le produit doit contenir au moins 60% d’alcool et répondre à la norme NF EN 14 476.

Maintenir une distance “sociale” 

“Il faut observer une distance de sécurité d’un mètre entre les personnes. C’est la distance qui permet de ne pas être touché par les gouttelettes du nez ou de la bouche susceptibles de contenir le virus” insiste notre interlocuteur. Ce principe doit être respecté dans tous les lieux publics, les commerces et les transports en commun. Lorsque l’endroit est confiné et qu’il n’est pas possible de respecter cette distance, le spécialiste recommande de “tourner le dos à la personne malade, afin que les sécrétions aient moins de risque de toucher le visage”. De plus, ces mesures de distanciation passent aussi par :

  • ne pas se serrer la main,
  • ne pas s’embrasser,
  • ne pas se donner d’accolades,
  • télétravailler le plus possible,
  • la réduction voire l’interdiction de rassemblements,
  • la fermeture de lieux de rassemblements (cafés, restaurants, théâtres…)

Les règles d’hygiène respiratoire

  • Eviter de se serrer la main ou de se faire la bise pour se saluer.
  • Éviter de se toucher la bouche, le nez et les yeux : nez, yeux et bouches sont autant de “portes d’entrées” possibles au virus. En période d’épidémie, il est préférable d’éviter au maximum de se toucher le visage avec les mains, potentiellement contaminées.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement permet d’éviter la propagation des virus et autres agents pathogènes.

Porter un masque

“Il est établi que des personnes en période d’incubation ou en état de portage asymptomatique excrètent le virus et entretiennent la transmission de l’infection. En France, dans ce contexte, le port généralisé d’un masque par la population constitue une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur” estime l’Académie nationale de médecine dans un communiqué du 2 avril 2020. Ce que confirme le Premier ministre lors de son discours du 28 avril où il invite les particuliers à se fabriquer des masques répondant aux normes Afnor et les entreprises à en délivrer aux salariés qui reprendront le travail le 11 mai. Les masques seront par ailleurs obligatoires dans les transports en commun, pour les enseignants, personnels de la petite enfance et chez les collégiens. Un commerçant pourra aussi imposer le port du masque dans son commerce. Les maires s’organisent pour en faire produire, surtout des masques en tissus et lavables.

  • Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon
  • Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage
  • Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher; chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon 
  • Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique
  • Pour retirer le masque: l’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque); le jeter immédiatement dans une poubelle fermée; se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon
  • Le masque est à usage unique et n’est en aucun cas lavable ou réutilisable. 
  • Le masque doit être par ailleurs adapté à la taille du visage et doit être bien positionné (le côté rembourré de la barrette nasale doit être placé sur la bosse du nez pour bien protéger le nez).

Faut-il porter des gants ?

“Non, répond l’Organisation mondiale de la Santé. Le fait de se laver les mains régulièrement protège mieux contre la COVID-19 que le port de gants en caoutchouc. Le virus peut se trouver sur les gants et il y a un risque de contamination si vous vous touchez le visage avec les gants.”  Les gants peuvent servir de support au virus après souillage par des gouttelettes (les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, éternue, ou discute), qui sont le moyen de transmission du coronavirus. 

Gestes barrières en cas de suspicion de Covid-19

Dès la présence de signes d’une possible infection Covid-19 (toux, essoufflements, fièvre, etc.) : 

  • Rester chez soi ou dans son lieu de confinement, éviter les sorties et les contacts avec des personnes fragiles, contacter le médecin si besoin
  • Limiter les contacts directs et indirects (via les objets) ;
  • Porter impérativement un masque grand public dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.

Gestes barrières en entreprise : télétravail, distance, pas de réunions…

Le Code du travail prévoit que l’employeur doit prendre les mesures nécessaires ” pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et morale des travailleurs ” (article L. 4121-1). La principale recommandation pour les entreprises est de placer leurs salariés en télétravail autant que faire se peut, rappelle le ministère de Travail, et d’éviter les déplacements professionnels afin de limiter la propagation du virus. Elles doivent également :

  • appliquer les mesures recommandées pour aménager les postes de travail notamment pour permettre une distance d’un mètre entre les salariés. 
  • faire en sorte que les salariés évitent les lieux où se trouvent des personnes fragiles, toute sortie ou réunion (conférences, meetings, etc.) non indispensable, les contacts proches (cantine, ascenseurs, etc.).
  • consulter le comité social et économique en cas de modification importante de l’organisation du travail (articleL. 2312-8 du Code du travail).
  • L’employeur doit s’assurer que savons, gels, mouchoirs sont approvisionnés et que des sacs-poubelles sont disponibles.

Le recours à la visioconférence est encouragé si nécessaire pour éviter les contacts physiques. Le ministère du Travail précise qu’il faut distinguer deux cas de figure :

  • lorsque les contacts sont brefs, les mesures ” barrières ” indiquées ci-dessus (lavage très régulier des mains…) sont suffisantes. 
  • lorsque les contacts sont prolongés et proches, notamment pour les postes de travail en contact avec le public, il y a lieu de compléter les mesures ” barrières ” par exemple par l’installation d’une zone de courtoisie d’un mètre ou d’écrans de protection, par le nettoyage des surfaces avec un produit approprié, ainsi que par le lavage fréquent des mains.

Pour rappel, les déplacements domicile/travail ou professionnels nécessitent un justificatif de déplacement professionnel établi par l’employeur.

Gestes barrières à l’école ?

Malgré l’Avis du Conseil Scientifique qui recommandait le 20 avril de laisser les écoles fermées jusqu’en septembre, le gouvernement a décidé de les rouvrir à partir du 11 mai, progressivement. Le Conseil Scientifique conseille alors que aux établissements la mise en conformité des sanitaires, la mise à disposition de solutions hydro-alcooliques, l’agencement des salles permettant le respect des distances interindividuelles et la poursuite des mesures barrières au domicile des enfants pour éviter le risque de contagion dans le cadre du foyer familial.

Au Danemark (qui a rouvert ses établissements scolaires le 15 avril) : le lavage des mains doit être réalisé toutes les deux heures, pour les élèves et enseignants ; une distance de deux mètres dans les salles de classe est imposé ; des jeux en intérieur limités à des groupes de 2 enfants et des groupes de 5 enfants pour l’extérieur ; les écoles doivent être nettoyées deux fois par jour ; les parents sont invités à ne pas mettre leur enfant à l’école au moindre soupçon de contamination.

Désinfecter les poignées de portes, les interrupteurs…

Pour réduire le risque de contamination par le coronavirus, il faut désinfecter. “Les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés (eau de Javel, éthanol 70%…) sont efficaces contre le COVID-19”, peut-on lire sur le site du gouvernement.

En plus du nettoyage régulier, les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour : les poignées de porte, les interrupteurs d’éclairage, les poignées de toilettes, les rampes d’escaliers, les surfaces d’écran tactile et les claviers par exemple.

Source: journaldesfemmes.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus