En ce Moment

Grand Paris Express : un retard de 3 à 8 mois dans la construction du nouveau métro

Publicité
Trois à huit mois de retard sont annoncés pour la construction du Grand Paris Express.Trois à huit mois de retard sont annoncés pour la construction du Grand Paris Express.[© Ludovic MARIN / AFP]

Le confinement du printemps serait responsable d’«un retard de 3 à 8 mois» dans la construction du Grand Paris Express, futur métro francilien attendu entre 2024 et 2030, a annoncé la Société du Grand Paris (SGP) ce mercredi 24 décembre.

«En cette période de second confinement, les équipes de la Société du Grand Paris et des entreprises partenaires sont mobilisées sur la poursuite des travaux, afin de ne pas augmenter les retards, de l’ordre de trois à huit mois, engendrés par le confinement du printemps», a en effet expliqué dans un communiqué Thierry Dallard, le président de la SGP.

Le budget 2021 adopté

Pour cela, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a annoncé l’adoption du budget 2021 de l’entreprise, qui s’établit à 4,6 milliards d’euros. D’un côté, 4,2 milliards d’euros seront investis dans le cadre des travaux du Grand Paris Express et 400 millions d’euros participeront à la modernisation du réseau de transport francilien.

Cette modernisation comprend notamment le prolongement d’Eole, financé à hauteur de 170 millions d’euros, mais aussi le prolongement de la ligne 14 Nord (110 millions d’euros) et de la ligne 11 du métro (25 millions d’euros). Enfin, 74 millions d’euros seront alloués au titre du schéma directeur des RER, 22 millions d’euros pour Saint-Denis et 13 millions d’euros au titre de l’adaptation des réseaux existants.

Sans donner plus de détails sur les conséquences de ces quelques mois de retards, Thierry Dallard n’a pas précisé de nouveau calendrier prévisionnel pour la mise en service des 200 km de ce nouveau métro automatique francilien. Ce dernier devrait théoriquement entrer en service de façon échelonnée entre 2024 et 2030.

Publicité

capture_decran_2020-11-25_a_10.53.16_5fbe29ad5691b.png

«Malgré une année marquée par une crise sanitaire et économique sans précédent, le projet se poursuit et s’accélère année après année, au fur et à mesure des nouveaux contrats», a ainsi souligné le président de la SGP.

Retrouvez toute l’actualité francilienne ICI
Source: cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page