En ce Moment

Guerre en Ukraine EN DIRECT : Le G7 va faire des « propositions concrètes » pour « augmenter la pression » sur Vladimir Poutine…

Publicité
Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou en Russie, le 21 juin 2022.
Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou en Russie, le 21 juin 2022. — Mikhail Metzel/POOL/TASS/Sipa US/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Le destin de l’Ukraine se joue à Bruxelles où les Vingt-Sept se penchent ce jeudi sur sa candidature d’adhésion à l’Union européenne. Le président ukrainien Zelensky doit participer de façon virtuelle à ce sommet du Conseil européen.
  • Le sommet européen doit être suivi d’un autre du G7 et d’un troisième de l’Otan, auxquels participera Joe Biden. La question de l’aide financière à Kiev devrait être au cœur des discussions de ces trois rencontres. Volodymyr Zelensky interviendra, virtuellement, à chaque rendez-vous.
  • Le chancelier allemand Olaf Scholz a appelé à mettre sur pied « un plan Marshall » pour la reconstruction de l’Ukraine, avec un budget de plusieurs milliards d’euros.

A VOIR

 

9h45 : Les baigneurs bravent les roquettes

Avec son sable blanc, ses cabines pour se changer et ses eaux translucides, la plage de Sloviansk, dans l’est de l’Ukraine, est tentante. La zone de loisirs située au bord d’un lac est proche d’un des fronts les plus actifs de la guerre contre la Russie, au nord de Sloviansk, où l’armée ukrainienne tire depuis des bois et des villages pour tenter d’arrêter la marche des forces russes. Et les combats ne suffisent pas à dissuader certains amateurs de plage.

Publicité

«Nous sommes juste venus ici pour nous promener et prendre quelques photos», explique Kostyantyn, 40 ans, en shorts et lunettes de soleil. «On voulait se baigner mais il fait trop frais», ajoute-t-il, alors que la région récemment écrasée de soleil connaît un rare jour nuageux.

Avec ses eaux translucides, la plage de Sloviansk, dans l'est de l'Ukraine, est tentante. Mais les explosions de roquettes et de missiles gâchent l'ambiance.
Avec ses eaux translucides, la plage de Sloviansk, dans l’est de l’Ukraine, est tentante. Mais les explosions de roquettes et de missiles gâchent l’ambiance. – Anatolii Stepanov / AFP

Le front n’est qu’à une dizaine de kilomètres. L’armée ukrainienne a déclaré mercredi que les troupes russes tiraient sans discrimination afin de relancer leur offensive sur Sloviansk. Des piles de poutrelles en béton coupent la route menant de la plage à la ville, le long de laquelle des tranchées ont été creusées.

 

9h27 : Plus de 150 sites culturels endommagés ou détruits

Plus de 150 sites culturels ont été partiellement ou totalement détruits en près de quatre mois de guerre en Ukraine, a annoncé jeudi l’Organisation des nations unies pour la science, l’éducation et la culture (Unesco).

« Selon les vérifications effectuées par ses experts, 152 sites culturels ont été détruits partiellement ou totalement en raison des combats, dont 70 édifices religieux, 30 bâtiments historiques, 18 centres culturels, 15 monuments, 12 musées et 7 bibliothèques », indique l’Unesco dans un communiqué.

9h15 : L’Ukraine contrôle toujours la moitié de la région de Donetsk, selon le gouverneur

 

8h57 : Lyssytchansk et Severodonetsk résistent

La poche de résistance ukrainienne autour de Lyssytchansk et Severodonetsk est la seule qui échappe encore aux forces russes dans la région de Lougansk, où les violents combats d’artillerie durent depuis des semaines.

8h40 : La tension monte à Kaliningrad…

Dans un article de la BBC, la Lituanie accuse clairement la Russie de mentir au sujet du blocus ferroviaire dont elle serait accusée.

 

8h27 : L’UE interdit l’accès de ses institutions aux lobbyistes de Russie

Les trois institutions de l’Union européenne ont interdit l’accès de leurs locaux aux lobbyistes des entreprises russes à Bruxelles en complément des sanctions adoptées après l’invasion de l’Ukraine, ont indiqué ce jeudi leurs représentants.

8h15 : Les Russes avancent dans l’Est de l’Ukraine

Les forces russes ont accentué mercredi leur progression vers Lyssytchansk, ville industrielle stratégique de l’est de l’Ukraine, à la veille d’un sommet européen où Kiev espère obtenir le statut officiel de candidat à l’UE.

Selon le lieutenant-colonel Andreï Marotchko, représentant des séparatistes prorusses combattants au côté des troupes de Moscou, les forces ukrainiennes sont désormais cernées dans deux villages supplémentaires situés à quelques kilomètres de Lyssytchansk et de sa ville jumelle Severodonetsk.

8h05 : Voilà qui a le mérite d’être clair !

 

7h55 : Le journaliste ukrainien, Maks Levin, a été « exécuté » par les troupes russes

 

7h45 : Joe Biden, même affaibli, veut mobiliser les Occidentaux face à Moscou

Comment mobiliser les Occidentaux sur la durée face à la guerre en Ukraine, quand on a soi-même perdu de l’autorité diplomatique et du crédit politique? C’est ce que Joe Biden veut pourtant faire, lors des prochains sommets du G7 et de l’Otan.

accueille la réunion des sept grandes démocraties composant le G7 (Etats-Unis, Allemagne, France, Italie, Japon, Royaume-Uni, Canada). Il ira ensuite en Espagne, où l’alliance militaire occidentale se retrouve.

7h35 : Vous avez loupé la journée de mercredi ?

Pas de panique, voici notre récap’ sur les événements de la veille.

 

7h25 : Le gouvernement renversé par une motion de censure, le guerre en Ukraine pas étrangère

Après six mois à peine, le voilà déjà chassé du pouvoir : le Premier ministre bulgare Kiril Petkov et son gouvernement ont été renversés mercredi par une motion de censure, sur fond de divergences accrues par la guerre en Ukraine. Le texte a été adopté par 123 des 240 députés, tandis que 116 ont voté contre, un étant par ailleurs absent, a annoncé le vice-président du Parlement Miroslav Ivanov.

7h15 : Le G7 va faire des « propositions concrètes » pour « augmenter la pression sur la Russie »

Le sommet du G7 en fin de semaine en Allemagne débouchera sur « un ensemble de propositions concrètes pour augmenter la pression sur la Russie et montrer notre soutien collectif à l’Ukraine », a déclaré mercredi un haut responsable de la Maison Blanche.

6h58 : Kiev attend la décision sur sa candidature à l’UE

Ce jeudi, mais aussi vendredi, va se tenir à Bruxelles un Sommet européen crucial pour Kiev. Les Vingt-Sept vont en effet étudier la candidature d’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne.

« Aussi activement que nous nous battons pour une décision positive de l’Union européenne sur la candidature de l’Ukraine, nous nous battons quotidiennement pour obtenir des livraisons d’armes modernes », a martelé mercredi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui doit participer de façon virtuelle au sommet du Conseil européen.

« Nous attendons une décision européenne clef dans la soirée », a également précisé celui qui n’a de cesse depuis des semaines de répéter l’appartenance de son ex-république soviétique à la « famille européenne ». Il devait poursuivre ce jeudi son « marathon téléphonique » auprès des dirigeants européens pour arracher un consensus en faveur du oui.

6h53 : RSF va porter plainte devant la CPI

L’organisation de défense des journalistes Reporters sans frontières (RSF) va porter plainte devant la Cour pénale internationale (CPI) après sa publication mercredi d’une enquête selon laquelle le photoreporter ukrainien Maks Levin et un soldat qui l’accompagnaient ont été « exécutés », et probablement torturés, par des soldats russes en mars.

6h48 : Deux grands terminaux agricoles bombardés à Mykolaïv

Deux terminaux de stockage de grains ont été touchés par des bombardements russes mercredi dans la ville portuaire de Mykolaïv, ont indiqué leurs opérateurs, les maisons de négoce Bunge et Viterra.

Le terminal portuaire d’Evri, propriété de Viterra et dédié aux huiles végétales, a été « endommagé par une attaque de missiles », qui a fait un blessé léger, a indiqué un porte-parole du groupe, précisant que deux silos étaient en feu et un troisième endommagé. Ce site, racheté en 2020 par Glencore, maison mère de Viterra, a une capacité de stockage de 160.000 tonnes.

Quant à Bunge, ses installations ont été « touchées lors des dernières attaques russes dans la région », a indiqué une porte-parole, précisant que la frappe n’avait pas fait de blessés et que l’étendue exacte des dégâts n’était pas encore connue. Le terminal, qui était fermé depuis le premier jour de l’invasion russe en Ukraine, le 24 février, comprend un site de stockage, de chargement de navires et une unité de production d’huile végétale.

Bonjour à toutes et à tous !

Bienvenue sur ce nouveau live dédié à la guerre en Ukraine. Comme chaque jour, la rédaction de 20 Minutes est mobilisée pour vous donner les dernières informations sur le conflit. Ce jeudi est un jour particulièrement attendu par Kiev. Un sommet européen va en effet s’ouvrir pour étudier la candidature de l’Ukraine à l’Union européenne. Bruxelles semble se diriger vers une réponse favorable. Mais pour en être certain, Volodymyr Zelensky continue de multiplier les contacts auprès des dirigeants des Etats membres.

Source: 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page