Hidalgo sur la vaccination en France: «Avec de telles carences, le débarquement de juin 1944 aurait échoué»

En affirmant que le gouvernement «n’intègre pas du tout la question logistique» quant à la vaccination, Anne Hidalgo a confié auprès du Journal du Dimanche qu’elle «ne compren[ait] toujours pas le retard à l’allumage».

Autres articles
1 De 1 172

Sans remettre en question l’ordre de vaccination établi, la maire de Paris Anne Hidalgo se dit «très critique» quant à sa gestion par le gouvernement:

«Je ne comprends toujours pas le retard à l’allumage», a-t-elle affirmé dans une interview parue ce 10 janvier dans Le Journal du Dimanche. «Avec les masques et les tests, nous avions rencontré les mêmes problèmes».

Confiance dans les élus locaux

D’après elle, alors que «le vaccin a fait naître un espoir», c’est l’inquiétude qui domine actuellement:

«Le gouvernement n’intègre pas du tout la question logistique. […] Avec de telles carences, le débarquement de juin 1944 aurait échoué. La politique, c’est l’art de l’exécution.»

Pour l’édile socialiste, «l’État n’est pas capable de faire le dernier kilomètre», donc «c’est aux élus locaux qu’il faut faire confiance».

Mme Hidalgo a par ailleurs estimé qu’il y avait des «points de vue très idéologiques» du gouvernement vis-à-vis des collectivités locales qu’il considère comme «des contre-pouvoirs». Ainsi, par exemple, d’après la maire, il n’a pas apprécié sa proposition «de louer dans Paris un ou deux supercongélateurs pour aller plus vite».

Propositions face à la crise

Dans le cadre de la préparation de la stratégie de vaccination massive «pour les plus fragiles», elle propose de «téléphoner à ceux qu’il faudra vacciner chez eux pour organiser les plannings»:

«Tous les maires d’arrondissement, sauf celle du 7e [Rachida Dati], ont accepté d’ouvrir leur mairie pour accueillir la vaccination des plus de 75 ans volontaires».

Jugeant que «le gouvernement infantilise les Français», Anne Hidalgo estime qu’«il faut toujours compter sur la responsabilité des citoyens, dire la vérité sur la gravité de la situation, anticiper». Et de préconiser la «transparence»:

«Les données d’Eaux de Paris montrent une augmentation très importante ces derniers jours de traces du virus dans les eaux usées, cela devrait se traduire dès la semaine prochaine par un accroissement significatif des contaminations. Sans oublier le variant britannique ou le sud-africain.»

Source:fr.sputniknews.com/

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus