Incendie du camp de migrants de Moria : la Belgique enverra uniquement du matériel

Contrairement à ce qui avait été annoncé jeudi soir, la Belgique n’enverra finalement pas d’équipe médicale à Lesbos en Grèce, au secours des migrants du camp incendié de Moria. “La demande des autorités grecques a évolué. Aujourd’hui, l’urgence est d’abord d’envoyer du matériel, ce que nous ferons donc demain matin (samedi)“, annonce vendredi le cabinet du ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin.

À la demande du Ministère grec de la Santé à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de l’aider à faire face à la destruction totale du centre d’accueil de Moria et à prévenir la propagation du Covid-19 dans le camp en proie aux flammes, la Belgique avait proposé hier soir (jeudi) d’envoyer une équipe médicale d’urgence de 13 personnes à Lesbos, en Grèce, qui répondait au besoin exprimé. Ce ne sera finalement pas le cas“, détaille le cabinet.

L’urgence est d’abord d’envoyer du matériel

La demande des autorités grecques a évolué. Aujourd’hui, l’urgence est d’abord d’envoyer du matériel. Nous restons bien évidemment en contact avec les autorités grecques et si elles devaient réitérer un besoin d’aide médicale, nous procéderions à une nouvelle concertation avec nos partenaires B-FAST“, explique le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin, cité dans le communiqué.

Le mécanisme B-FAST concerne la Défense, l’Intérieur, la Santé publique, Bosa, les Affaires étrangères et la Coopération au développement. Les incendies de mardi et mercredi soir, qui ont détruit “la jungle” de Moria où habitaient près de 12.700 personnes, soit quatre fois plus que sa capacité initiale, ont laissé dans la rue de nombreuses familles, dont 4.000 enfants. Tout au long de la route reliant Moria au port de Mytilène, des réfugiés désespérés campaient encore la nuit dernière sur les trottoirs, certains sans tentes. 

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus