Je suis victime de harcèlement téléphonique : que faire ?

Des appels malveillants et répétés sur votre téléphone constituent du harcèlement. Comment faire pour y remédier et retrouver sa tranquillité ? On vous dit tout.

Un numéro étrange vous appelle plusieurs fois par jour ? Ou peut-être une ancienne connaissance ? Pire encore cette personne vous insulte ou laisse des messages malveillants sur votre répondeur ? À partir de 2 appels de ce type dans un délai très court, la loi considère qu’il s’agit d’un acte de harcèlement téléphonique. Que faire dans cette situation ? On vous explique.

Qu’est-ce que le harcèlement téléphonique ?

Le terme “harcèlement téléphonique” englobe plusieurs choses. Il y a d’abord les appels malveillants répétés. Ceux-ci, en particulier si l’interlocuteur laisse des messages ou s’adresse à vous de manière menaçante, constituent du harcèlement. Mais pas seulement. Le simple fait qu’un numéro appelle de manière répétée sans parler et sans laisser de message constitue une nuisance sonore et porte atteinte à votre quiétude. Cela constitue également un acte de harcèlement. Les SMS non désirés à répétition et les courriers électroniques malveillants sont aussi traités dans cette catégorie. Par contre, les démarchages téléphoniques bien que souvent abusifs ne sont pas considérés comme du harcèlement. Aussi pénibles soient-ils.

Comment se débarrasser d’un harceleur téléphonique ?

Le moyen le plus simple de venir à bout d’un harceleur téléphonique est de ne pas répondre. Si malgré tout il continue à être insistant, vous avez l’option de bloquer son numéro depuis votre liste d’appels. S’il change de numéro à répétition pour continuer à vos harceler, vous pouvez changer vous-même de numéro de téléphone, même si le processus peut vite s’avérer laborieux. Il se peut que la personne qui vous harcèle se cache derrière un numéro masqué. Auquel cas, il vous est impossible seul de savoir d’où provient l’appel et de le remonter jusqu’à elle. Outre le fait d’ignorer les appels masqués, vous pouvez vous rendre dans le commissariat le plus proche afin de déposer une plainte. Si la situation de harcèlement est critique au point où vous craignez pour votre sécurité immédiate, vous pouvez appeler directement le 112.

Comment porter plainte en cas de harcèlement téléphonique ?

En cas de harcèlement téléphonique avec éléments aggravants (insultes, menaces, intimidation), vous devez impérativement récolter des preuves avant de passer au dépôt de plainte. Pour cela, le site officiel de l’administration française recommande d’enregistrer les appels à l’insu de votre interlocuteur, de sauvegarder les messages laissés sur votre boîte vocale et de faire des captures d’écran des SMS ou courriers indésirables que vous avez reçu. Si vous n’êtes pas en mesure de faire tout cela, gardez au moins une liste précise des jours et heures d’appel du ou des numéro(s) qui vous harcèle(nt). Toutes ces pièces doivent être jointes à votre plainte lorsque vous irez la déposer dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie. Celle-ci ne peut pas vous être refusée et sera transmise au procureur de la République. Si cela vous paraît trop long, vous pouvez vous adresser vous-même par courrier au procureur en envoyant une lettre qui mentionne votre état civil, un récit détaillé des faits, le nom de l’auteur si vous le connaissez (autrement la plainte sera déposée contre X), les preuves, etc. À noter que le délai de prescription pour des faits de harcèlement téléphonique est de 6 ans. Si la personne derrière les appels ou les SMS est reconnue coupable de harcèlement, elle encourt 1 an de prison et 15.000 euros d’amende.

A lire aussi :

Vishing : comment éviter cette arnaque téléphonique ?

Harcèlement scolaire : la mère d’Evaëlle, 11 ans, revient sur le suicide de sa fille

Harcèlement émotionnel : découvrez si vous en souffrez et les conseils du psy pour en sortir

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus