Famille Santé

Les ados plus sportifs seraient-ils meilleurs en classe ?

Publicité

Des chercheurs finlandais ont trouvé que les jeunes adolescents qui pratiquaient plus d’activités physiques semblaient avoir de meilleurs résultats scolaires que leurs pairs moins sportifs.

Les ados plus sportifs seraient-ils meilleurs en classe ?

Ces recherches, menées par une équipe de l’université finlandaise de Jyväskylä, ont suivi 635 adolescents, (283 garçons et 352 filles), âgés entre 11 et 13 ans.

Les chercheurs ont évalué le niveau d’activité physique des ados grâce à un questionnaire et ont par ailleurs collecté des informations concernant leurs notes auprès de leurs écoles. 

Après avoir pris en compte des facteurs pouvant influencer les résultats comme l’éducation parentale ou l’état pubertaire, les scientifiques ont trouvé qu’au terme des deux années de suivi, les adolescents très actifs enregistraient de meilleurs résultats scolaires que les ados continuellement inactifs. L’association était particulièrement forte chez les garçons. 

Publicité

Leurs résultats, parus dans le 

Journal of Sport and Health Science, ont cependant montré qu’en augmentant l’activité physique des jeunes au cours de l’étude, on n’améliorait pas automatiquement les performances scolaires.

Au contraire, les résultats ont montré que les ados qui augmentaient leur activité physique enregistraient de moins bonnes notes au cours de la période de suivi par rapport à leurs pairs les plus actifs.

Les résultats ne permettent pas de déterminer de lien causal entre l’activité physique et les résultats scolaires, les chercheurs avancent une explication: les ados qui affichent les meilleures notes pourraient aussi choisir un style de vie plus actif.

« Le lien entre activité physique et performance scolaire ne reflète pas toujours une relation causale. Il est possible qu’un fort niveau d’activité physique et de bons résultats scolaires partagent les mêmes attributs, comme une forte motivation face à une tâche« , a expliqué le scientifique Eero Haapala.

Les chercheurs ont cependant ajouté que les nouveaux résultats ne réfutent pas ceux d’études précédentes qui avaient aussi montré que l’exercice pouvait avoir des effets positifs limités sur les capacités scolaires et d’apprentissage.

D’autres études avaient par ailleurs montré que les ados qui enregistraient une mauvaise santé cardiorespiratoire réussissaient moins bien à l’école que leurs pairs en meilleure forme.

Sources :

Longitudinal associations of physical activity and pubertal development with academic achievement in adolescents – Eero A.Haapala et al. – Journal of Sport and Health Science – Available online 12 July 2019 (

accessible en ligne)

Source: Doctissimo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page