Les yeux sont-ils plus secs à cause du port du masque ?

Porter un masque n’est pas sans désagrément. Dernier en date relevé par la communauté scientifique, la sécheresse oculaire.

Décidément, le masque est accusé de tous les maux… Buée sur les lunettes, difficultés à respirer, boutons, mauvaise haleine… et maintenant sécheresse oculaire ! C’est ce qu’expliquent des chercheurs de l’école de l’optométrie et des sciences de la vision de l’université de Waterloo, au Canada.

En cause : l’air expiré qui, s’il n’est pas ajusté correctement, s’échappe au-dessus du masque et entre en contact avec la surface des yeux, d’autant plus si l’on porte des lunettes. Les larmes qui humidifient la surface des globes oculaires s’évaporent davantage, laissant une désagréable sensation de sécheresse. Ce phénomène peut être à l’origine d’un certain inconfort : yeux rouges, qui piquent, qui démangent parfois, mais aussi une sensibilité accrue à la lumière, etc.

Le port du masque peut en outre aggraver une sécheresse oculaire déjà existante – notamment chez les porteurs de lentilles ou les personnes travaillant sur écran toute la journée – mais aussi toucher les seniors qui ont un film lacrymal de moins bonne qualité avec l’âge.

Pour diminuer les risques de sécheresse oculaire liée au masque, les chercheurs canadiens donnent quelques conseils :

– Bien pincer le haut du masque sur le nez, afin qu’il adhère à la peau et limite le passage de l’air ;

– Appliquer des gouttes pour hydrater l’œil (parlez-en à votre ophtalmologue) ;

– Limiter le temps sur écran et les ambiances climatisées, qui assèchent, en diminuant le clignement des yeux notamment.

A lire aussi :

4 astuces pour avoir moins mal aux yeux sur écran

Port du masque : méfiez-vous de la pluie !

Covid-19 : où trouver des masques gratuits ?

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus