Londres veut interdire le picolinate de chrome

8 mai 2003 – Le gouvernement britannique pourrait bientôt interdire sur son territoire le picolinate de chrome, un supplément alimentaire que l’on croit cancérigène.

La substance se retrouve dans plusieurs produits, y compris des produits amaigrissants. La mise en garde a été lancée par une agence gouvernementale britannique, la Food Standards Agency (FSA), qui prévient aussi les consommateurs des dangers associés à une surconsommation de vitamines et de suppléments alimentaires.

Ainsi, des doses importantes de vitamine C (1 000 mg par jour), de calcium (1 500 mg par jour) et de fer (17 mg par jour) peuvent causer des douleurs abdominales et de la diarrhée. Les symptômes disparaissent toutefois lorsqu’on cesse de consommer ces suppléments.

D’autres suppléments alimentaires pourraient eux avoir des effets irréversibles. Ce serait le cas de la bêtacarotène, un antioxydant répandu, qui prise en doses importantes sur une longue période pourrait avoir des effets néfastes irréversibles pour les fumeurs. Une dose quotidienne de vitamine B6 supérieure à 10 mg, à moins d’être prise sous supervision médicale, pourrait quant à elle mener à une perte de sensation dans les bras et les jambes. La FSA mentionne aussi la vitamine B3, le zinc, le manganèse et le phosphore.

Le New York Times faisait récemment état d’inquiétudes similaires au sein de la communauté médicale américaine, concernant la surconsommation de vitamines par certains. (Voir l’article de PasseportSanté.net à ce sujet, en date du 29 avril 2003).

Par ailleurs, les nourrissons à qui on donne des suppléments vitaminiques seraient plus à risques de souffrir d’asthme ou d’allergies alimentaires plus tard. C’est ce qu’ont affirmé des chercheurs lors d’une conférence pédiatrique aux États-Unis, après avoir étudié plus de 8 000 enfants. Les bambins de descendance africaine seraient particulièrement à risques.

Les résultats de cette étude n’ont pas été publiés.


Jean-Benoit Legault – PasseportSanté.net

D’après sky.com et CNN, 8 mai 2003.

8 mai 2003 – Le gouvernement britannique pourrait bientôt interdire sur son territoire le picolinate de chrome, un supplément alimentaire que l’on croit cancérigène.

La substance se retrouve dans plusieurs produits, y compris des produits amaigrissants. La mise en garde a été lancée par une agence gouvernementale britannique, la Food Standards Agency (FSA), qui prévient aussi les consommateurs des dangers associés à une surconsommation de vitamines et de suppléments alimentaires.

Ainsi, des doses importantes de vitamine C (1 000 mg par jour), de calcium (1 500 mg par jour) et de fer (17 mg par jour) peuvent causer des douleurs abdominales et de la diarrhée. Les symptômes disparaissent toutefois lorsqu’on cesse de consommer ces suppléments.

D’autres suppléments alimentaires pourraient eux avoir des effets irréversibles. Ce serait le cas de la bêtacarotène, un antioxydant répandu, qui prise en doses importantes sur une longue période pourrait avoir des effets néfastes irréversibles pour les fumeurs. Une dose quotidienne de vitamine B6 supérieure à 10 mg, à moins d’être prise sous supervision médicale, pourrait quant à elle mener à une perte de sensation dans les bras et les jambes. La FSA mentionne aussi la vitamine B3, le zinc, le manganèse et le phosphore.

Le New York Times faisait récemment état d’inquiétudes similaires au sein de la communauté médicale américaine, concernant la surconsommation de vitamines par certains. (Voir l’article de PasseportSanté.net à ce sujet, en date du 29 avril 2003).

Par ailleurs, les nourrissons à qui on donne des suppléments vitaminiques seraient plus à risques de souffrir d’asthme ou d’allergies alimentaires plus tard. C’est ce qu’ont affirmé des chercheurs lors d’une conférence pédiatrique aux États-Unis, après avoir étudié plus de 8 000 enfants. Les bambins de descendance africaine seraient particulièrement à risques.

Les résultats de cette étude n’ont pas été publiés.


Jean-Benoit Legault – PasseportSanté.net

D’après sky.com et CNN, 8 mai 2003.

Source: passeportsante.net
laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus