Grossesse

L’ostéopathie à la rescousse des maux de femmes enceintes

Publicité
15-04-2013

(BUM) Permettez-vous de passer une grossesse sans douleurs.

C’est sur le blogue de Santé Log que Frédérique Le Gall, sage-femme de profession, livre son témoignage pour encourager ses consœurs à parfaire leur formation.

Il est reconnu de par le monde que les douleurs chez les femmes enceintes passent presque toujours par des sciatalgies plus ou moins chroniques et douloureuses, en plus des lombalgies et autres maux pour lesquels la médecine n’a pas de traitement.

Frédérique Le Gall en avait assez de répondre à ses patientes qu’elles devaient se faire prescrire des médicaments après l’accouchement, ou encore d’être impuissante face à leur douleur lors de la grossesse.

Publicité

Elle s’était elle-même fait traiter en ostéopathie et avait obtenu une amélioration immédiate de sa condition. En tombant enceinte et en retournant chez l’ostéopathe, elle a réalisé qu’elle avait ainsi réussi à passer sa grossesse sans ces douleurs invalidantes. Cela l’a convaincue de suivre la formation à l’IOPS (Institut Ostéopathique des Professionnels de Santé).

De nos jours, il y a de plus en plus d’ouverture chez les spécialistes de la santé, tant chez les médecins que les infirmiers. Ainsi, si vous souffrez de ces douleurs, il ne faut pas hésiter à demander une recommandation du médecin pour aller voir un ostéopathe.

Ces « médecins » alternatifs sont en mesure de traiter efficacement les maux qui surviennent à cause des étirements ligamentaires et de la pression effectuée sur la symphyse pubienne lorsque vous êtes enceinte.

Les études ostéopathiques nécessitent en moyenne 6 ans d’études très intensives et se spécialisent également en gynécologie. Renseignez-vous, vous éviterez ainsi de souffrir inutilement.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net

Source: BUM

15-04-2013

(BUM) Permettez-vous de passer une grossesse sans douleurs.

C’est sur le blogue de Santé Log que Frédérique Le Gall, sage-femme de profession, livre son témoignage pour encourager ses consœurs à parfaire leur formation.

Il est reconnu de par le monde que les douleurs chez les femmes enceintes passent presque toujours par des sciatalgies plus ou moins chroniques et douloureuses, en plus des lombalgies et autres maux pour lesquels la médecine n’a pas de traitement.

Frédérique Le Gall en avait assez de répondre à ses patientes qu’elles devaient se faire prescrire des médicaments après l’accouchement, ou encore d’être impuissante face à leur douleur lors de la grossesse.

Elle s’était elle-même fait traiter en ostéopathie et avait obtenu une amélioration immédiate de sa condition. En tombant enceinte et en retournant chez l’ostéopathe, elle a réalisé qu’elle avait ainsi réussi à passer sa grossesse sans ces douleurs invalidantes. Cela l’a convaincue de suivre la formation à l’IOPS (Institut Ostéopathique des Professionnels de Santé).

De nos jours, il y a de plus en plus d’ouverture chez les spécialistes de la santé, tant chez les médecins que les infirmiers. Ainsi, si vous souffrez de ces douleurs, il ne faut pas hésiter à demander une recommandation du médecin pour aller voir un ostéopathe.

Ces « médecins » alternatifs sont en mesure de traiter efficacement les maux qui surviennent à cause des étirements ligamentaires et de la pression effectuée sur la symphyse pubienne lorsque vous êtes enceinte.

Les études ostéopathiques nécessitent en moyenne 6 ans d’études très intensives et se spécialisent également en gynécologie. Renseignez-vous, vous éviterez ainsi de souffrir inutilement.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net

Source: BUM

15-04-2013

(BUM) Permettez-vous de passer une grossesse sans douleurs.

C’est sur le blogue de Santé Log que Frédérique Le Gall, sage-femme de profession, livre son témoignage pour encourager ses consœurs à parfaire leur formation.

Il est reconnu de par le monde que les douleurs chez les femmes enceintes passent presque toujours par des sciatalgies plus ou moins chroniques et douloureuses, en plus des lombalgies et autres maux pour lesquels la médecine n’a pas de traitement.

Frédérique Le Gall en avait assez de répondre à ses patientes qu’elles devaient se faire prescrire des médicaments après l’accouchement, ou encore d’être impuissante face à leur douleur lors de la grossesse.

Elle s’était elle-même fait traiter en ostéopathie et avait obtenu une amélioration immédiate de sa condition. En tombant enceinte et en retournant chez l’ostéopathe, elle a réalisé qu’elle avait ainsi réussi à passer sa grossesse sans ces douleurs invalidantes. Cela l’a convaincue de suivre la formation à l’IOPS (Institut Ostéopathique des Professionnels de Santé).

De nos jours, il y a de plus en plus d’ouverture chez les spécialistes de la santé, tant chez les médecins que les infirmiers. Ainsi, si vous souffrez de ces douleurs, il ne faut pas hésiter à demander une recommandation du médecin pour aller voir un ostéopathe.

Ces « médecins » alternatifs sont en mesure de traiter efficacement les maux qui surviennent à cause des étirements ligamentaires et de la pression effectuée sur la symphyse pubienne lorsque vous êtes enceinte.

Les études ostéopathiques nécessitent en moyenne 6 ans d’études très intensives et se spécialisent également en gynécologie. Renseignez-vous, vous éviterez ainsi de souffrir inutilement.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net

Source: BUM

Source: passeportsante.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page