En ce Moment

Marseille : Michèle Rubirola dément avoir participé à des dîners clandestins

Publicité
La première adjointe au maire de Marseille, Michèle Rubirola. (archives).
La première adjointe au maire de Marseille, Michèle Rubirola. (archives). — NICOLAS TUCAT / AFP

Accusée par le média indépendant Blast d’avoir elle aussi participé à des dîners clandestins, l’ex-maire de
Marseille, Michèle Rubirola, a fermement démenti. « Cela fait bien longtemps que je n’ai pas pris un apéritif dans un restaurant », a répondu l’élue écologiste première adjointe de la ville interrogée samedi 
par La Provence. Et d’ajouter : « Entre midi et deux, je suis à la mairie, le soir je rentre directement chez moi ».

Le site Internet avance que Michèle Rubirola se « rend régulièrement dans des restaurants clandestins de la ville » où elle aurait ses habitudes dont l’un serait tenu par un ancien musicien, sans préciser toutefois quand les faits se seraient déroulés. « Elle n’hésite pas à s’affranchir des règles alors qu’elle est elle-même médecin, développe le média sur sa chaîne YouTube. Il nous a été confirmé de diffrentes sources qu’elle vient prendre l’apéritif puis manger en groupe, sans masque, sans aucun respect des gestes barrière ».

L’opposition n’a pas attendu pour réclamer sa démission par le biais des réseaux sociaux.

Source: 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page