Masque de protection : comment éviter la buée sur nos lunettes ?

Le port du masque se généralise dans la perspective du déconfinement. Mais pour les porteurs de lunettes, il peut vite devenir inconfortable. Condensation oblige, lorsque de l’air s’échappe, leurs verres se trouvent embués. Comment y remédier ? 

Masque en tissu : comment éviter la buée sur nos lunettes ?

Indispensables pour limiter la propagation de gouttelettes ou postillons infectieux, les masques de protection sont l’une des principales solutions pour limiter la transmission du coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine de la maladie COVID-19. Désormais disponibles en pharmacie, en grande surface et dans les bureaux de tabac, ils seront rendus obligatoires à partir du 11 mai, pour les professionnels de la petite enfance, les enseignants, les collégiens, dans les transports en commun, les taxis et les VTC ne disposant pas d’une vitre de protection en plexiglas. 

Mais le port du masque ne va pas sans quelques inconvénients. Au delà des marques qu’il peut laisser sur le visage, le masque confronte les porteurs de lunettes à un problème bien connu : la buée. En effet, il suffit qu’un masque soit mal ajusté pour que l’air chaud expiré par le nez ou la bouche embue les verres froids, par effet de condensation. Et la visibilité s’en trouve réduite. Nos conseils pour limiter ce phénomène et ainsi éviter d’avoir à réajuster ses lunettes, au risque de se toucher le visage avec des mains contaminées. 

Ajuster correctement son masque de protection

Un masque correctement ajusté ne doit pas permettre à l’air de s’échapper sur les côtés ou le dessus. Il doit impérativement couvrir le nez, la bouche et le menton, sans quoi il perd de son efficacité. Référez-vous à la notice du fabricant pour une meilleure utilisation : certains masques sont munis de barrettes nasales en cuivre ou en fer, qu’il suffit de pincer pour empêcher l’air de passer. N’oubliez surtout pas de vous laver les mains avant et après avoir manipulé le masque. Une fois en place, n’y touchez plus.

Utiliser un “pince mi” pour empêcher l’air d’atteindre les verres

Le “pince mi”, comme son nom l’indique est une petite pince en inox que l’on peut coudre sur un masque en tissu, ou insérer dans un fourreau prévu à cet effet, au niveau du nez. Elle permet d’empêcher l’air expiré de s’échapper en direction des lunettes. Il é été conçu par SMG Confrère, une entreprise de tôlerie française. “En premier lieu, on dote le masque en tissu d’un petit fourreau ou de deux galons au niveau de la place du nez. Puis on glisse dedans la petite languette en aluminium souple nommé Pince Mi”, explique l’entreprise. Ainsi, on limite le risque de buée, le risque de porter ses mains au visage, et le risque d’éjections de postillons en direction des lunettes. 

Utiliser un mouchoir en papier pour éviter la formation de buée

Cette astuce provient d’un article publié en 2011 par le Royal College of Surgeons of England. Elle consiste à prendre un mouchoir en papier à usage unique, à le plier à l’horizontale, puis à le placer entre la peau et le masque (au niveau de l’arrête du nez). Ainsi, le mouchoir absorbe l’humidité de l’air expiré et empêche la buée de se former. 

Utiliser un spray ou un gel anti-buée pour protéger ses verres

Cette technique usuelle consiste à vaporiser ou appliquer un spray ou gel anti-buée à l’aide d’un tissu microfibre. Ils empêcheront la buée de se fixer sur les verres. Ces produits sont pour le moment disponibles sur internet (étant donné que la plupart des des opticiens sont encore fermés, ou accessibles sur rendez-vous en cas d’urgence). 

Utiliser du savon ou de la mousse à raser pour limiter la buée

Le savon et la mousse à raser peuvent être une solution à court terme. Il suffit d’appliquer une petite quantité de savon des deux côtés de vos verres, de l’étaler avec un tissu microfibre, de les rincer, puis de les laisser sécher à l’air libre. Cette technique permettra de déposer une fine couche sur l’ensemble du verre qui devrait empêcher les molécules d’eau de s’y accrocher.

La mousse à raser peut également faire l’affaire. Appliquez-en des deux côtés de vos verres, puis rincez à l’eau chaude avant de laisser sécher à l’air libre ou d’utiliser un chiffon doux (pour éviter de rayer les verres). Que vous portiez ou non un masque, ces deux techniques préviendront la formation de buée. 

Pour être efficaces, les masques doivent être utilisés en complément des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale. 

  • éviter de se toucher le visage ;
  • se laver régulièrement les mains ;
  • tousser et éternuer dans son coude ;
  • utiliser des mouchoirs jetables à usage unique ;
  • ne pas se serrer la main ou s’embrasser pour se saluer ; 
  • conserver une distance minimum d’un mètre avec toute personne extérieure à votre lieu de confinement. 
Source: SanteMagazine.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus