Momignies : élèves fantômes pour nommer des enseignants !

Que s’est-il passé à l’Ecole professionnelle secondaire spécialisée de l’Heureux Abri, à Momignies ? Les enseignants ont appris, en début de semaine, que 5 d’entre eux allaient perdre leur poste suite à une baisse importante du nombre d’élèves : 36, soit un tiers des effectifs ! Il semblerait que l’ancienne direction ait créé des dossiers d’élèves fictifs. Cet enseignant, qui a témoigné de façon anonyme, confirme ce qu’il appelle une fraude manifeste : ” si on compare les registres officiels à nos registres de classe, oui, je confirme qu’il y a des élèves fantômes ! On passe de 121 élèves en septembre 2019 à 98 en janvier 2020. Mais quand je calcule bien, nous sommes en fait aujourd’hui à 85 élèves !” Les registres de présence aux cours en attestent affirme-t-il : la direction aurait demandé à plusieurs enseignants de faire des faux : ” On avait notamment demandé à des collègues de faire des faux bulletins. Pour l’un d’entre eux par exemple, il avait 7 élèves et on lui a demandé de faire 9 bulletins, c’est-à-dire 2 pour des élèves qui n’existaient pas”.

Dans quel but ?

L’Heureux Abri ne se porte plus très bien ces dernières années. La fraude aurait permis à la direction de nommer des enseignants et d’ainsi garantir l’emploi, avance Jean-pierre Huchon, professeur d’électricité et délégué Setca : “On peut supposer que c’est pour maintenir des enseignants qui sinon, n’auraient plus été là avec les chiffres exacts. Ce n’est pas pour les subsides, je ne pense pas. L’idée n’était pas de frauder, mais de garder les gens, de privilégier l’humain”. Avec la réalité des nouveaux chiffres, 5 enseignants vont perdre leur poste, et les soucis ne s’arrêteront pas là : la députée wallonne MR Rachel Sobry interpellera la ministre de l’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles la semaine prochaine : “Il s’agit d’argent public ! Une école subventionnée reçoit des subsides en fonction du nombre d’élèves, et reçoit également des autorisations pour engager des professeurs en fonction du nombre d’élèves !”.
Nous avons contacté la nouvelle direction, elle reconnaît un problème mais a refusé de répondre à nos questions.

 

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus