En ce Moment

Mort de Lady Diana : William et Harry vont commémorer séparément le 25e anniversaire de la mort de leur mère

Publicité
De gauche à droite : La princesse Diana, Harry, William et le prince Charles, le 19 août 1995.
De gauche à droite : La princesse Diana, Harry, William et le prince Charles, le 19 août 1995. — AFP

C’est un jour symbolique qui ne va pas pour autant contribuer à réchauffer les relations entre les princes William et Harry. En froid, les deux frères marquent ce mercredi, en privé et à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, le 25e anniversaire de la mort de leur mère Diana, qui a bouleversé la planète et ébranlé la monarchie britannique.

« Lady Di », dont le mariage aux airs de conte de fées puis le fracassant divorce avec le prince Charles avaient fasciné le monde, est décédée à 36 ans dans un accident de voiture à Paris le 31 août 1997, pourchassée par des paparazzis. Ses deux fils, alors âgés de 15 et 12 ans, avaient ému des millions de personnes en marchant côte à côte derrière son cercueil, retenant leurs larmes devant les caméras.

Les princes tirent « un trait sur leurs commémorations publiques »

Il y a cinq ans, pour le 20e anniversaire de sa mort, William et Harry avaient participé à des commémorations en public et s’étaient exprimés au sujet de leur mère. Il n’en sera rien cette année. Selon le Daily Telegraph, les deux frères « ont décidé de tirer un trait sur leurs commémorations publiques », les porte-paroles des deux princes confirmant qu’ils marqueraient chacun l’évènement en privé.

William, 40 ans, a quitté Londres cet été pour emménager avec sa femme Kate et leurs trois enfants à Windsor, à l’ouest de la capitale et où réside aussi la reine Elisabeth II. Son frère cadet Harry, 37 ans, vit en Californie avec sa femme Meghan et leurs deux enfants après que le couple a décidé de quitter la famille royale en 2020.

Harry, qui a avoué que la mort de sa mère avait eu des conséquences sur sa santé psychologique, a indiqué qu’il allait passer la journée en famille. « Tous les jours j’espère la rendre fière », a-t-il confié la semaine dernière aux Etats-Unis lors d’un dîner d’une association d’aide aux malades du Sida. « Je veux qu’il s’agisse d’une journée remplie de souvenirs de son travail incroyable et d’amour. »

Publicité

Source: 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page