Municipales 2020 : Le ministère de l’intérieur annonce une participation en baisse à midi

Illustration d'un bureau de vote au second tour des élections municipales le 28 juin 2020 à Bourgoin-Jallieu (Isère).
Illustration d’un bureau de vote au second tour des élections municipales le 28 juin 2020 à Bourgoin-Jallieu (Isère). — ALLILI MOURAD/SIPA

Mauvais démarrage pour le second tour des élections municipales. Selon les premiers chiffres communiqués ce dimanche par le ministère de l’Intérieur, la
participation s’élevait à 12 heures à 15,29 %, soit 4,5 points de moins que celle enregistrée au second tour en 2014 (19,83 %), et 8 points de moins par rapport à 2008 (23,68 %).

Ce chiffre est aussi en net recul par rapport à la participation enregistrée à la même heure le 15 mars (18,38 %), lors du premier tour de scrutin qui s’était soldé par une abstention record : moins d’un électeur sur deux (44,3 %, contre 63,5 % en 2014) s’était déplacé pour voter le 15 mars en raison des risques de contamination au coronavirus.

Disparités régionales

Les départements qui avaient le plus voté à midi sont la Corse du Sud (32,03 %), le Cantal (28,92 %), l’Allier (28,13 %), la Lozère (27,73 %) et les Landes (27,35 %). Les départements s’étant le moins mobilisés sont la Seine-Saint-Denis (7,34 %), l’Ille-et-Vilaine (8,18 %), Paris (8,34 %), les Hauts-de-Seine (8,96 %) et le Val d’Oise (9,66 %).

Par ailleurs, les électeurs des trois départements très peuplés des Bouches-du-Rhône (15,99 %), du Rhône (16,69 %) et du Nord (13,74 %) se sont déplacés dans des proportions proches de la moyenne nationale.

Source: 20minutes.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus