Négociations de paix pour l’Afghanistan : ” Donald Trump est très pressé de se sortir de ce bourbier “

Les talibans et le gouvernement afghan entament ce samedi à Doha des pourparlers visant à mettre fin à leur interminable conflit. Mais rien ne garantit qu’ils y parviendront, tant leurs objectifs divergent.

Ce vendredi, 19 ans jour pour jour après les attentats du 11 septembre 2001, qui ont entraîné l’intervention internationale menée par les Etats-Unis ayant chassé les talibans du pouvoir, les négociateurs défendant les intérêts de Kaboul ont décollé en direction du Qatar. Les talibans ont toujours refusé de reconnaître le gouvernement de Kaboul, qu’ils qualifient de “marionnette” de Washington. Ils feront pression pour transformer l’Afghanistan en un “émirat”, où la loi sera dictée par un islam rigoriste.

Pas de paix sur le terrain

Les Etats-Unis se trouvent au centre de ces pourparlers de paix, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo est présent à Doha. Un premier volet d’accords avait été signé avec les Taliban au printemps. Il avait sonné le début du retrait d’Afghanistan des troupes de la coalition internationale.

Il s’agit maintenant de permettre un dialogue direct entre le gouvernement afghan d’Achraf Ghani et les représentants des Taliban. Mais la paix n’est pas encore établie sur le terrain. Des cessez-le-feu successifs entre les talibans et les autorités afghanes ont été rompus, et il a été très difficile d’organiser cette seconde étape qui devait initialement avoir lieu en mars dernier.

Les talibans n’ont pas lâché un pouce

Il n’est pas encore certain que les deux parties accepteront de se mettre face à face pour négocier directement. ” Il n’a jamais été question d’accord de paix au 29 février dernier “, explique George Lefeuvre, chercheur associé à l’Institut de Recherches internationales et stratégiques, et ancien conseiller politique pour l’Union européenne en Afghanistan. ” En revanche, maintenant, les conditions sont réunies pour qu’il y ait un dialogue intra-afghan. Les talibans n’ont pas lâché un pouce. Ils sont en position de force, ce qui n’est pas le cas des Américains ni de la coalition internationale. Souvenez-vous qu’en 2001 les troupes américaines ont réussi à repousser les talibans du pouvoir. 20 ans après, ils ont repris le contrôle d’un tiers du territoire. “

Le rapport de force s’est inversé. ” Les talibans ont imposé leur volonté, relève George Lefeuvre. Ils ont exigé le départ de toutes les troupes étrangères avant la mi-2021, donc très bientôt. Ils ont également demandé le départ de tous les civils de la coopération s’ils ne sont pas diplomates. En contrepartie, les talibans ne se sont engagés qu’à une seule chose : cesser les actes de violence contre les Américains dans leur processus de retrait. “

L’élection présidentielle approche

Et ce retrait, le président américain souhaite le concrétiser à présent rapidement : ” Donald Trump avait dit : ‘On verra ce qui va se passer avec les talibans. Ils sont fatigués, tout le monde est fatigué. Nous devons ramener nos gars à la maison’”, se souvient George Lefeuvre. “A présent, l’élection présidentielle est dans une cinquantaine de jours et Donald Trump est très pressé de se sortir de ce bourbier. “

C’est la plus longue guerre que les Américains ont menée. Ça leur a coûté 1000 milliards de dollars

Le spécialiste a fait le compte, et le bilan est sans appel : ” Les talibans étaient aux affaires lorsque les tours du World Trade Center sont tombées. Les Américains ont riposté : ils ont voulu chasser Ben Laden d’Afghanistan, et dans la foulée, ils ont surtout chassé les talibans. Cela veut dire que les Américains sont engagés là-bas depuis près de 19 ans ! C’est un engagement plus long que leurs engagements cumulés des deux guerres Mondiales et de la guerre de Corée. C’est la plus longue guerre que les Américains ont menée. Ça leur a coûté 1000 milliards de dollars, c’est-à-dire plus cher que le plan Marchal pour relancer l’économie européenne après la seconde guerre Mondiale. C’est un échec absolument cinglant. “

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus