Paola de la Star Academy : elle échappe à son addiction grâce à l’émission

Paola Star Academy

Le polyamour vu par une sexologue (vidéo)

La pilule du lendemain et le dépistage des IST seront bientôt gratuits

Après la finale de l’émission phare, qui a eu lieu le samedi 26 novembre, les candidats sont revenus à leur vie presque normale. La gagnante de l’émission a officialisé son contrat avec Sony et doit, comme les autres candidats gérer une communauté nouvelle sur les réseaux sociaux. Gestion qui était alors impossible pendant l’émission, puisque que tous étaient privés de leur téléphone. Et justement, c’est cet objet, ou plutôt son utilisation, à laquelle Paola était addicte.

“J’étais très heureuse de ne pas avoir mon téléphone. C’était un soulagement. Je me sentais victime du téléphone juste avant la Star Academy. C’était une période où je sentais que j’étais encore plus sur mon téléphone, j’étais trop à l’affût des notifs (….) Je commençais à être victime de ça. Ça m’a fait du bien de ne pas l’avoir le soir, le matin, de ne pas sauter sur cet engin qui nous pollue le cerveau », confie Paola à Ouest France.

Comment se traduit la nomophobie ?

Cette addiction au téléphone porte un nom : la nomphobie, la contraction de « no mobile phone phobia ». Nommée par le Professeur adjoint de Psychiatrie à l’Université de l’Ecole de Médecine du Connecticut, David Greenfieald, cette addiction inclut un sentiment de panique ou de désespoir si la personne concernée n’a pas son téléphone près d’elle. D’autres symptômes comme une sensation d’isolement même si nous sommes entourés de personnes physiquement, le besoin incessant de vouloir vérifier si nous avons des notifications ou encore, dans certains cas, l’impression d’entendre ou de sentir la sonnerie de notre téléphone, peuvent être le signe d’une addiction au smartphone. Selon ce professeur, cette attitude serait en lien avec un dérèglement de dopamine.

« A chaque fois que vous recevez une notification sur votre téléphone, il y a une légère élévation de la dopamine qui dit que vous avez peut-être reçu quelque chose d’important », explique-t-il.

 

Autres articles
1 De 57 616
Source: SanteMagazine.fr
laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus