Peste porcine africaine : la Belgique espère récupérer sous peu son étiquette “indemne de PPA”

L’Afsca va entamer les démarches auprès de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et des instances européennes pour faire retrouver à la Belgique un statut de pays “indemne de peste porcine africaine“, communique vendredi le ministre de l’Agriculture Denis Ducarme (MR).

Le cabinet du ministre semble confiant de l’issue positive de cette demande: “la Belgique se trouve dans la même situation que la République Tchèque avant que ce pays, le seul au sein de l’UE ayant réussi à éradiquer la PPA de son territoire, ne retrouve son statut ‘Indemne de PPA’“, a-t-il fait observer.

En septembre 2018

La ministre wallonne de la Forêt Céline Tellier avait déjà indiqué, à la mi-août, que la Belgique se tournerait vers l’OIE en octobre, envisageant un retour à la normale pour la fin de l’année.

La peste porcine africaine était apparue chez des sangliers dans le sud de la province de Luxembourg en septembre 2018. Actuellement, sur le terrain, la circulation du virus n’est plus détectée et la densité de sangliers a fortement diminué. Les dernières carcasses testées positives étaient vieilles de plusieurs mois. Depuis le printemps dernier, on a progressivement ré-autorisé certains travaux forestiers ainsi que les promenades en zone infectée.

Selon le cabinet Ducarme, malgré le fait que la maladie n’a pas atteint d’élevages de porcs, 20 pays ont jusqu’ici maintenu leur embargo sur le porc belge.

Source: rtbf.be

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus