En ce Moment

Peter Dinklage redoute le pire pour l’adaptation de «Blanche neige et les sept nains»

Publicité
Peter Dinklage est sensible à la question de la représentation des personnes de petites tailles dans le monde du divertissement. [Theo Wargo / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP]

Invité d’un podcast américain, Peter Dinklage a exprimé ses doutes concernant l’adaptation en prise de vue réelle de «Blanche neige et les sept nains» par Disney, tout en pointant du doigt une certaine hypocrisie au sein de l’industrie du cinéma.

L’interprète de Tyrion Lannister dans la série Game of Thrones a avoué avoir été surpris de voir la production se féliciter d’avoir recruté une comédienne d’origine latine – c’est Rachel Zegler, récemment aperçue dans West Side Story de Steven Spielberg, qui a obtenu le rôle –  pour incarner le personnage de Blanche neige, sans que personne ne s’offusque un instant à propos des «sept nains». Et de la discrimination que cela peut représenter à l’égard des personnes de petites tailles.

«Je ne veux pas pointer du doigt qui que ce soit, mais j’ai été un peu surpris de voir leur fierté d’avoir sélectionné une comédienne latine pour jouer Blanche neige, mais vous continuez pourtant à raconter l’histoire de ‘Blanche neige et les sept nains’. Prenez un peu de recul par rapport à ce que vous faîtes. Cela n’a aucun sens pour moi», explique Peter Dinklage dans le podcast WTF de Marc Maron.

«Vous vous montrez progressiste sur un point, mais vous continuez de faire cette p**** d’histoire à propos de sept nains qui vivent reclus dans une cave, qu’est-ce que vous faites p*** ? N’ai-je donc rien fait pour faire avancer cette cause ? Je suppose que ma voix ne porte pas assez. Je ne sais pas quel studio est derrière ce projet, mais ils ont l’air tellement fiers d’eux-mêmes. Je n’ai absolument rien contre la comédienne et tous les gens qui pensent bien faire. Mais je ne peux pas m’empêcher de me dire, ‘qu’est-ce que vous faites ?’», poursuit l’acteur.

Peter Dinklage espère toutefois se tromper. Pour le moment, peu d’informations sur le film ont été dévoilées, notamment à propos de la manière dont les sept nains seront traités à l’écran. L’acteur convient que, «si l’histoire de Blanche neige est racontée avec la touche la plus cool et progressiste qui soit, allez-y. Je suis 100% pour», tente-t-il de tempérer.

Publicité

Source: cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page