Beauté

Pourquoi la coiffure de Lady Di est devenue mythique ?

Publicité

Princesse des cœurs et princesse du style, Lady Di a aussi marqué les esprits par sa coupe au carré volumineuse, allant à l’encontre des codes de la monarchie britannique. Retour sur l’histoire d’une coupe de cheveux inspirante depuis 25 ans. 

Un carré blond mythique

C’est en 1981 que les anglais découvrent le visage de Diana Spencer, la future femme du Prince Charles. Avec son port de tête altier, son sourire d’ange et ses bonnes manières, la jeune femme a tout d’une future reine. Et puis il y a ses cheveux blonds qu’elle met en valeur avec un carré court. Cette coupe de cheveux héritée de son milieu social très aisé, Les Sloane Rangers rebaptisée Diana Bob deviendra sa marque de fabrique.

carre-blond

Lors de ses apparitions officielles, la princesse la twiste tantôt avec un diadème, tantôt avec une raie et un brushing lisse ou souple. Assurément, Lady Di est loin du cliché de la princesse qui s’affiche avec ses cheveux longs ou avec un chignon de gala. Ce détail capillaire si distinctif va inspirer les hair stylist du monde entier ainsi que les nouvelles générations de stars comme Kaia Gerber, Dua Lipa ou encore Sarah Ellen qui ont toutes créé le buzz en postant sur Instagram leurs looks inspirés de celui de la mère de William et Harry dans les années 80.  

Une pixie cut, signe d’une nouvelle vie

Dans les années 90, Lady Di créé le buzz en faisant la  » Une  » du magazine Vogue avec une nouvelle coiffure réalisée par le coiffeur Sam McNight. Toujours fidèle à ses cheveux courts, elle se débarrasse du volume très  » eighties  » qui étouffe son visage et ose la pixie cut, une coupe garçonne ultra courte qui dynamise ses traits et montre son désir de s’inscrire dans l’air du temps.

lady-diana-pixie-cut

Avec cette coupe de cheveux un brin androgyne et rebelle, Lady Diana s’affranchit de sa coiffure BCBG so british pour aborder une nouvelle étape de sa vie (son divorce) et marquer sa volonté d’être une femme libre jusqu’à sa mort le 31 août 1997 dans un accident de voiture sous le pont de l’Alma à Paris.

Publicité

Source: Journaldesfemmes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page