Pourquoi la femme enceinte doit obligatoirement arrêter de fumer ?

Pourquoi la femme enceinte doit obligatoirement arrêter de fumer ?

La fumée de cigarette comprend plus de 4 000 composés parmi lesquels le CO, la nicotine, les hydrocarbures poly aromatiques et les métaux lourds. Chez la femme enceinte, ces principaux constituants passent la barrière placentaire et constituent donc un risque pour le fœtus. Quels sont donc les conséquences du tabagisme sur la grossesse et l’accouchement ?

  • Trouble de fertilité : quel soit un tabagisme actif ou passif, des troubles de fertilité sont souvent constatés chez la femme exposée. cette diminution de fertilité est liée à action antiœstrogénique de la nicotine. Cette substance néfaste contenue dans la fumée de tabac altère également la glaire cervicale et elle présente une action toxique directe sur les ovaires. La fécondité des filles exposées in utero au tabagisme de leur mère est également diminuée de manière statistiquement significative.
  • Grossesses extra-utérines : plusieurs recherches se sont intéressées à la relation entre le tabagisme et la grossesse extra-utérine et elles indiquent qu’il existe un risque significatif de développer une grossesse extra-utérine chez la femme fumeuse. ce risque s’explique par la toxicité directe de la nicotine sur la mobilité tubaire et par son action antiœstrogénique.
  • Avortements spontanés : Plusieurs études ont montré une augmentation statistiquement significative du risque d’avortement spontané et des accouchements prématurés chez les fumeuses actives et passives. Cependant, un arrêt du tabac avant la conception ou au cours du 1er trimestre diminue le risque pour la grossesse en cours et les grossesses ultérieures.
  • Risque de malformations : au cours du premier trimestre (stade d’organogénèse) le tabagisme augmente la survenue de certaines malformations spécifiques comme les fentes faciales et les craniosténoses. L’augmentation de ce risque associée au tabagisme maternel est faible, mais statistiquement significative. Une relation dose-effet a été mise en évidence dans certaines études.
  • Hématome rétro placentaire : plusieurs études ont montrés que 25 % des Hématomes rétro placentaires seraient liés au tabagisme.
  • Placenta bas inséré : Le risque de placenta bas inséré est multiplié par 2 en cas de tabagisme de la femme enceinte. Avec existence d’une relation dose-effet.
  • Rupture prématurée des membranes : chez la femme fumeuse, il y aura une stimulation de la prostaglandine E2 à l’origine de contractions utérines ce qui multiplie le risque de rupture prématurée des membranes par 2 surtout pour la grande prématurité.
  • Bien-être fœtal : Le tabagisme maternel retentit sur le bien-être fœtal et entraine une modification du rythme de ses mouvements respiratoires avec augmentation du rythme et du débit cardiaque et diminution globale des mouvements fœtaux à la suite de l’inhalation de la fumée d’une cigarette.

- Advertisement -

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à arrêter le tabagisme : 

  1. Choisissez sur votre calendrier une journée pour arrêter de fumer et préparez-vous pour une vie sans tabac.
  2. Annoncez à vos proches que vous avez pris une décision d’arrêter de fumer pour qu’ils vous encouragent plus.
  3. Commencez à utiliser des substituts nicotiniques tels que les gommes à mâcher.
  4. Consultez votre médecin et n’hésitez pas à demander de l’aide. Il peut vous encadrez pour que vous puissiez arriver à votre but.
  5. Évitez toutes les situations qui vous donnent envie de fumer.
  6. Mangez aliments naturels et pratiquez un exercice physique quotidiennement.

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus