Problèmes d’érection : les différentes causes possibles et les meilleures solutions

Environ un homme sur dix souffre de troubles érectiles au cours de sa vie. Cette impuissance sexuelle peut être provoquée par des troubles physiques, des facteurs psychologiques ou la prise de certains médicaments. On fait le point.

Une érection est stimulée par le désir sexuel ou la stimulation sexuelle, mais certains hommes ont parfois des difficultés à l’obtenir. Un trouble de l’érection se caractérise par une incapacité à avoir ou à maintenir une érection pendant l’acte sexuel.

On parle d’impuissance sexuelle lorsque les problèmes d’érection durent plus de trois mois et surviennent à chaque relation intime. Ce dysfonctionnement érectile est à différencier de la panne d’érection temporaire. Un trouble de l’érection peut apparaître à tout âge, mais il touche souvent les hommes de 50 ans et plus.

Quelles sont les causes d’un trouble de l’érection ?

Plusieurs éléments peuvent causer un problème d’érection. Les facteurs physiques sont souvent responsables de ce trouble. Ils concernent en majorité les hommes de plus de 50 ans et ils apparaissent progressivement au fil des années. On recense notamment :

Les facteurs psychologiques jouent également un rôle sur les troubles érectiles. L’anxiété de performance peut notamment perturber une érection. Une dépression ou des difficultés relationnelles déclenchent parfois une impuissance sexuelle.

Autre élément qui suscite un trouble de l’érection ? La prise de certains médicaments et de produits toxiques. Les traitements pour l’hypertension artérielle, les excès de cholestérol, l’anxiété, la dépression, les troubles psychotiques et hormonaux sont parfois à l’origine d’un problème érectile.

Les drogues, l’alcool et le tabac sont également des facteurs favorisants. Avant d’arrêter un traitement, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec son médecin afin qu’il prescrive un traitement alternatif.

Troubles de l’érection : comment est posé le diagnostic ?

Si les problèmes d’érection durent depuis plus de trois mois et engendrent des souffrances physiques ou psychologiques, il est conseillé de consulter son médecin traitant. Le professionnel de santé évaluera la gravité des symptômes et leur impact sur la qualité de vie.

Le médecin questionnera sur d’éventuelles pathologies qui peuvent aggraver les troubles érectiles comme les maladies cardiovasculaires, neurologiques, endocriniennes, hématologiques ou psychiatriques. Il posera aussi des questions sur la consommation de stupéfiants et la prise d’un traitement médicamenteux.

Le diagnostic repose également sur des examens physiques. Le médecin peut réaliser un toucher rectal, une prise de la tension artérielle, une auscultation cardiaque et des tests neurologiques. Le professionnel de santé prescrit parfois un bilan sanguin et hormonal.

Quels sont les traitements pour soigner un trouble érectile ?

Lorsqu’ils sont pris en charge, les problèmes d’érection sont souvent réversibles. De nouvelles habitudes de vie peuvent les diminuer :

  • une alimentation équilibrée en réduisant la consommation de produits gras, sucrés et salés
  • la pratique d’une activité physique régulière
  • réduire sa consommation d’alcool. L’alcoolisme chronique endommage les nerfs sur le long terme et peut déclencher des troubles de l’érection
  • arrêter de fumer, car le tabagisme obstrue les artères du pénis
  • la perte de poids
  • stopper les substances addictives

Le professionnel de santé peut également prescrire un autre traitement sans effet secondaire pour lutter contre un trouble de l’érection causé par un médicament. Concernant les facteurs psychologiques, un suivi psychologique ou une rencontre avec un thérapeute spécialisé en sexologie peut être bénéfique pour le patient.

“Si les problèmes d’érection persistent malgré une bonne hygiène de vie, le traitement de la maladie favorisant leur survenue et la suppression d’un médicament responsable, le médecin propose un traitement médicamenteux à base de sildénafil, tadalafil, avanafil ou vardenafil. Ces molécules augmentent l’afflux de sang dans le pénis en cas de stimulation sexuelle”, explique l’Assurance Maladie sur sa plateforme en ligne.

En cas d’inefficacité de ces médicaments, d’autres traitements sont également possibles :

  • les injections médicamenteuses dans le pénis
  • le traitement médicamenteux transurétral favorisant l’érection
  • la prothèse pénienne

Source : Ameli.fr

À lire aussi :

Priapisme : quelles sont les causes de cette érection persistante ?

Sexualité : ces IST que l’on peut attraper par la salive

Sexualité : toutes les réponses aux questions qu’on n’ose pas poser

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus