Puberté précoce : de plus en plus de jeunes filles touchées, quelles sont les causes ?

De plus en plus fréquentes, les pubertés précoces inquiètent, et si les perturbateurs endocriniens semblent être largement pointés du doigt, les facteurs de risque restent encore à confirmer…

Puberté précoce : de plus en plus de jeunes filles touchées, quelles sont les causes ?

Même si des données chiffrées plus précises manquent pour le confirmer, certains médecins alertent sur les cas de puberté précoce de plus en plus nombreux.

La puberté précoce qui désigne des signes de puberté avant l’âge de 8 ans chez les filles (et de 9 ans chez les garçons), se traduit par le développement de la poitrine et du clitoris, apparition de la pilosité, arrivée des premières règles

“La puberté précoce entraîne une accélération de la vitesse de croissance et une accélération de la maturation osseuse, avec risque de soudure prématurée des cartilages de croissance et réduction de la taille à l’âge adulte. Elle expose aussi à une augmentation du risque de troubles psychologiques, et des études épidémiologiques ont mis en évidence une augmentation du risque de cancers des organes reproductifs et de maladies cardiovasculaires“, comme l’expliquait une étude publiée en 2016 dans le journal The Lancet Diabetes & Endocrinology.

En 2018, Santé Publique France annonçait 1173 nouveaux de puberté précoce chez les filles, en un an.

Quelles sont les causes de la puberté précoce ?

Tout comme un recensement plus précis qui serait nécessaire, des travaux avancent différentes hypothèses, mais rien n’a encore pu être confirmé.

Outre le facteur héréditaire, un lien entre puberté et exposition à des perturbateurs endocriniens semblerait exister, d’après plusieurs études sur le sujet. Phtalates, bisphénol, parabènes, plomb, mercure, et autres substances chimiques, parfois utilisées dans la fabrication de produits du quotidien sont pointés du doigt.

Le surpoids et l’obésité sont également des facteurs potentiels : les mauvaises habitudes alimentaires pourraient en effet être responsable de l’apparition précoce des caractères sexuels, comme le démontrait une équipe de chercheurs de l’Académie américaine de pédiatrie.

A lire aussi :

Puberté avant 8 ans : les perturbateurs endocriniens seraient responsables

Manger trop salé retarderait la puberté

Des substances présentes dans les cosmétiques à l’origine de pubertés précoces

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus