Reconfinement national : les établissements qui ferment et ceux qui restent ouverts

Autres articles
1 De 5 354

C’est officiel : la France doit être reconfinée, a annoncé le président de la République en direct ce mercredi 28 octobre 2020 à la télévision. On fait le point sur les établissements qui doivent fermer et ceux qui peuvent rester ouverts.

Si Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement, il le veut toutefois moins stricte que celui de mars dernier. Le chef de l’État tient à protéger les citoyens français du virus, sans mettre un coup d’arrêt à la vie économique du pays. Le dispositif de confinement mis en place par le gouvernement signifie, une nouvelle fois, la fermeture des commerces non-essentiels à la nation.

Reconfinement national : pourquoi ?

Afin de freiner la propagation du coronavirus, le président de la République a annoncé, le mercredi 28 octobre 2020, des mesures de reconfinement. Si les Français l’attendaient, ils n’espéraient pas que la décision soit prise aussi rapidement…

Mais il y a “urgence”, a rappelé le chef de l’État dans son allocution suivie par plus de 30 millions de téléspectateurs. Après avoir étudié toutes les pistes possibles, la décision d’un confinement national et généralisé a été prise par le gouvernement, dans le but de donner “un coup de frein brutal” à une deuxième vague considérée comme plus grave et meurtrière que ce que nous avions déjà connu au printemps dernier.

Prévu pour un mois, le reconfinement national prend effet ce jeudi 29 octobre 2020 à minuit. Une réévaluation de la situation tous les quinze jours est prévue, afin de mettre en place “des mesures complémentaires ou un allègement de certaines contraintes” a indiqué le Président de la République.

Quels sont les établissements qui peuvent rester ouverts

Côté alimentation, sont autorisés à rester ouverts : les commerces de produits surgelés, d’alimentation générale et de boissons, supérettes, supermarchés, magasins multi-commerces et hypermarchés, les primeurs, les boucheries, les poissonneries, les boulangeries (pâtisseries, confiseries) et tous les autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé. Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives peuvent être poursuivies. Les marchés alimentaires restent pour l’instant ouverts, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal sur l’antenne de RTL. Enfin, les commerces d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie peuvent aussi poursuivre leur activité.

Côté tourisme, les hôtels et hébergements similaires, les hébergements touristiques et autres hébergements de courte durée (à condition qu’ils constituent un domicile régulier pour les occupants) peuvent continuer à accueillir du public. Même chose pour les terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs, s’ils constituent un domicile régulier pour les occupants.

Il est toujours possible de recourir à des services de blanchisserie-teinturerie. Les services funéraires continuent de fonctionner de la même façon que les activités financières et d’assurance. Les activités des agences de travail temporaire et de placement de main d’œuvre poursuivent leurs activités. La continuité du service public est également garantie. Les magasins de bricolage, les kiosques et librairies, les pharmacies, les stations de carburants et les commerces d’articles médicaux et orthopédiques restent ouverts. Les crèches, écoles, collèges et lycées continueront d’accueillir les élèves. Les parcs et jardins ne ferment pas pour l’instant et les visites en Ehpad sont autorisées.

Les commerces suivants continuent également leur activité : équipements, entretien et réparations de véhicules automobiles, engins, matériels agricoles, motocycles et cycles. Même chose pour les commercesde fournitures nécessaires aux exploitations agricoles. Restent également ouverts les commerces de détail en magasin spécialisé : d’équipements de l’information et de la communication, d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels, dematériels de télécommunication, etde ventes par automates.

La location et location-bail : d’équipements et biens, de machines et équipements agricoles et pour la construction peuvent être poursuivies, tout comme les activités de réparation et équipements d’ordinateurs, biens personnels et domestiques.

Les commerces qui doivent fermer

Tous les autres établissements qui ne figurent pas dans cette liste, qui reçoivent du public et qui sont considérés comme non-essentiels à la vie du pays doivent fermer leurs portes. La liste exacte sera dévoilée en fin de journée, lors d’une conférence de presse donnée par le Premier ministre Jean Castex. Mais nous connaissons déjà le sort réservé à certains d’entre eux.

Considérés comme non-indispensables à la vie de la Nation et comme principal lieu de propagation du virus, la mesure de fermeture la plus importante concerne les bars et les restaurants. C’est la douche froide pour ceux qui avaient mis en place toutes les mesures barrières (plexiglass, registres, masques…) exigées par le gouvernement pour protéger leurs clients. Les gérants de ces établissements avaient déjà prévenu qu’un reconfinement serait dramatique pour leurs finances.

Même chose pour les centres commerciaux et les commerces de centre-ville, qui doivent eux aussi fermer leurs portes. Un sacrifice et un effort difficile à 57 jours de Noël, comprend tout de même le chef de l’Etat.

Les fleuristes doivent également fermer leurs portes mais ont jusqu’à dimanche pour le faire compte-tenu de la fête de la Toussaint et de l’important chiffre d’affaire que cela représente pour eux. Les salons de coiffure et d’esthétique, considérés comme non-essentiels sont aussi dans l’obligation de fermer.

Tous les établissements d’enseignement supérieur doivent eux aussi fermer et passer par le télé-enseignement pour poursuivre leurs programmes. Enfin, les établissements sportifs couverts sont également concernés par la mesure de fermeture.

À lire aussi :

Suite au confinement, ils ont quitté la ville pour la campagne

Non, il n’est pas nécessaire de recopier l’attestation de sortie entièrement si vous n’avez pas d’imprimante

Coronavirus : ces chiffres sur les conditions du confinement des Français créent la surprise

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus