Rhume – Rhinite

Nez bouché, écoulement nasal, éternuements, mal de gorge… Inconfortable et fatigante, la rhinite guérit le plus souvent spontanément, en quelques jours. Elle est principalement d’origine allergique ou virale. On la désigne alors communément sous le nom de rhume.

La rhinite désigne une maladie inflammatoire de la muqueuse nasale (tissu qui couvre l’intérieur du nez). L’inflammation provoque un écoulement nasal accompagné de symptômes divers (démangeaisons, éternuements…).

Il existe une forme particulière de rhinite : le rhume, qui est en fait une affection virale. La rhinite ou le rhume sont les infections les plus classiques de l’hiver et sont bénignes.

Les différents types de rhinite

On distingue :

  • la rhinite aiguë : le plus souvent de courte durée, elle associe œdème et congestion de la muqueuse nasale (accumulation de sang dans les vaisseaux qui augmentent de volume). Elle se traduit par un écoulement et une obturation des narines. La rhinite infectieuse présente généralement ces symptômes ;
  • la rhinite chronique : elle se prolonge sur plus de trois mois et est souvent la continuation d’une rhinite aiguë. Fréquemment, il s’agit d’une rhinite allergique ;
  • la rhinite vasomotrice non allergique, semblable à une rhinite allergique, est liée à un déséquilibre du système nerveux ;
  • la rhinite allergique saisonnière (qui intervient à une période précise de l’année, et appelée rhume des foins) ou permanente ;
  • la rhinite atrophique entraine une muqueuse atrophiée qui se durcit. Elle peut se manifester chez les personnes âgées ou dans certaines pathologies spécifiques.

Qu’est-ce qu’un rhume de cerveau ? 

L’expression “rhume de cerveau” n’est plus que très rarement employée. Elle désigne en fait un simple rhume d’origine virale. “On a un temps pensé que le liquide qui s’écoulait par le nez de certains patients était du liquide cérébrospinal (LCS). Mais on s’est finalement aperçu que ce n’était pas le cas”, explique le Dr Jean Marc Juvanon, médecin ORL, membre de la Société Française d’ORL. 

 

Source: SanteMagazine.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus