En ce Moment

Roland-Garros 2022 : le prix Denis-Lalanne remis à Franck Ramella

Publicité

Déjà primé en 2014, Franck Ramella, du quotidien L’Equipe, a remporté, fin mai, le Prix Denis-Lalanne 2022, qui, en prélude à Roland Garros, célèbre le meilleur article écrit sur l’édition passée des Internationaux de France de tennis. Les mots au service du sport. Parce que les images ne peuvent pas tout dire de ce qui se joue, quinze jours durant, sur la brique pilée de la porte d’Auteuil.

Dans cet exercice, Denis Lalanne (1926-2019), romancier, journaliste, plume aérienne et œil de lynx, fut un prince. Réunis sous la présidence de Gilles Moretton, le patron de la Fédération française de tennis, les jurés ont récompensé Franck Ramella pour un article au titre « audiardien », « Les confs, ça ose tout », où il est question de ce moment d’après-match : la conférence de presse.

Publicité

Vainqueur et vaincu n’y échappent pas : c’est la loi du sport-people. Pour le meilleur ou pour le pire parce que la « conf » égrène toute la gamme d’un genre où joueurs et joueuses ne sont pas également talentueux : cela va du service minimum en langue de bois à l’émotion sincère en passant par l’humour et le commentaire savant.

Editeur et amateur d’art, Christophe Penot, le maître d’œuvre du « Lalanne », sollicite chaque année un artiste – peintre dessinateur, graphiste – pour saluer le gagnant. Franck Ramella est reparti avec, sous le bras, une lithographie originale signée du grand peintre italien Valerio Adami : un champion, une championne, se ruant au filet en fin de swing. Au tennis, il faut des semelles de vent.

Source: lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page