Sécurité routière : cette erreur dangereuse que vous faites peut-être en temps que passager

En voiture, les conducteurs doivent se montrer prudents. Et c’est aussi le cas des passagers ! À l’occasion de la journée nationale de la Sécurité routière, on vous dévoile cette position que certains passagers adoptent et qui peut se révéler dangereuse en cas d’accident.

Manger, boire, se maquiller, conduire en tong ou pieds-nus… Certains gestes sont déconseillés au volant car ils peuvent gêner la conduite. Mais les conducteurs ne sont pas les seuls à devoir respecter les règles de sécurité routière : les passagers doivent également faire de même.

Attacher sa ceinture, se montrer discret et assister le conducteur ne suffit pas. Il convient également de s’asseoir convenablement sur son siège. Car oui, être bien assis en voiture peut sauver des vies. Pourtant, sur la route, certains passagers font souvent une erreur : ils mettent leurs pieds sur le tableau de bord. Cette mauvaise position peut être s’avérer être dangereuse en cas de choc. À l’occasion de la journée nationale de la Sécurité routière, on vous explique pourquoi.

Sécurité routière : pourquoi mettre ses pieds sur le tableau de bord est-il dangereux ?

Cette position peut se révéler être dangereuse car en cas d’accident, les airbags se déploient rapidement. Les coussins gonflables projettent violemment les jambes vers le pare-brise et les genoux vers le visage. Cette situation peut provoquer une fracture des jambes, des blessures importantes au niveau de la cage thoracique, des traumatismes du visage, en particulier de la mâchoire. En outre, la position inclinée peut faire glisser le passager sous la ceinture et le projeter encore plus en avant.

Comment un passager doit-il se comporter en voiture ?

Pour qu’un trajet se déroule en toute sécurité, le passager doit garder les pieds sur le sol. S’il souhaite étendre ses jambes, il peut demander au conducteur de s’arrêter sur une aire de repos pour s’étirer. Le passager doit également attacher sa ceinture : s’il ne le fait pas, il est passible d’une amende de 135 euros. Autre recommandation : il doit éviter les gestes brusques ou les cris qui peuvent gêner ou surprendre le conducteur. Toutes les tâches qui peuvent déconcentrer le conducteur, telles que lire une carte ou répondre au téléphone, doivent être gérées par le passager.

À lire aussi :

Sécurité routière : 5 conseils pour que mon enfant aille à l’école à pied sans risque

Sécurité routière : les parents sont loin d’être exemplaires pour leurs enfants

Sécurité routière : un macaron sur les voitures des seniors pour prévenir les accidents

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus