En ce Moment

Stromae : les images du chanteur avec une corde au cou diffusées sur TF1 font polémique

Publicité
Les réactions indignées pleuvent sur les réseaux sociaux.[capture TF1]

Une vidéo parodique avec des images détournées du chanteur Stromae diffusée ce jeudi dernier, dans l’émission humoristique «C Canteloup» de TF1, a choqué de nombreux téléspectateurs et n’en finit pas de faire polémique.

Dans le sketch en question, Stromae apparaît avec une corde autour du cou. « Je suis favorable à une quatrième dose de vaccin, et à une douzième dose de Tranxen (un anxiolitique, ndlr) », lui fait-on dire sur les notes de son récent single L’Enfer.

Choqués par cette vidéo, de nombreux internautes ont manifesté leur malaise et leur colère, estimant que le thème du suicide était un sujet trop sérieux pour donner matière à rire. « Cela fait plusieurs jours qu’ils mettent Stromae en mode dérision mais la corde cette fois. Alors qu’il a eu un problème suicidaire… Il y a des limites à la bêtise. Ce n’est vraiment pas de l’humour là… ça va trop loin », s’est notamment révoltée une femme sur Twitter.

« Trop drôle de se moquer d’une pathologie ah vraiment … l’humour noir n’est pas censé attaquer une personne frontalement souffrant d’une maladie …. On se moque des enfants cancéreux ? NON là c’est pareil… vous n’avez aucune âme», a écrit une autre.

Décriée, cette vidéo diffusée dans «C Canteloup» parodie le passage de Stromae le 9 janvier dernier dans le JT de TF1, à l’occasion de son retour sur le devant de la scène après une très longue absence.

L’OMS félicite le chanteur belge

En pleine interview avec Anne-Claire Coudray, le Belge avait alors interprété sa nouvelle chanson intitulée «L’enfer», qui évoque justement sa dépression et les pensées suicidaires qui l’ont assailli ces dernières années.

La performance et le discours de Stromae avaient ce jour-là déjà divisé le public, certains estimant l’initiative extrêmement courageuse, quand d’autres n’avaient pas hésité à mettre en doute sa sincérité, et même parfois décidé de violemment la critiquer, à l’instar de Booba. « On s’en bat les couilles de ta vie. Tu nous sers à quoi ? […] Va prendre tes cachetons et reste au lit », avait ainsi posté le provocateur rappeur sur Instagram à l’attention de Stromae.

La journaliste Anne-Claire Coudray, qui a réalisé l’interview de l’interprète de Papaoutai, avait confié dans les colonnes du magazine Ciné Télé Revue avoir été «choquée que certains puissent mettre en doute la sincérité de Stromae. Pour parler de sujets aussi personnels devant sept millions de téléspectateurs, il faut du courage. Je pense que s’il a choisi le journal télévisé, c’est pour sa sobriété et sa solennité », avait-elle déclaré.

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a également remercié Stromae d’avoir parlé «du sujet difficile du suicide».

Source: cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page